Ælohîm ou Dieu dans le conférence Mauro Biglino

Langues anciennes, idéogrammes, hiéroglyphes, anaglyphes, cabale...
Post Reply
leo
Posts: 127
Joined: 15 April 2016, 19:00

Ælohîm ou Dieu dans le conférence Mauro Biglino

Post by leo » 04 January 2017, 13:12

Conférence Mauro Biglino
La Bible comme vous ne l'avez jamais lue
http://forum.lesavoirdesanciens.fr/view ... 9&start=10

Ce conférencier évoque pour Dieu, le terme Les Ælohîm

Le terme Ælohîm, porte en lui l'idée de pluralité, alors pourquoi répéter l'idée de pluralité ? Pour un spécialiste de l'hébreu suivant la tradition (massorète*) cela est pour le moins surprenant.

Ce terme s'écrit en caractères latins: ALEIM et en hébreu Aleph-Lamed-Yod-Mem . Ce M ou Mem écrit en position finale exprime l'idée de pluralité réunissant en un seul être tous ceux d'une même espèce. ALEIM, est constitué de la racine ALEIM indiquant la pluralité mais aussi l'idée de manifestation, cela à travers la lettre Yod: I ou J en caractères latins.
IM: la pluralité manifestée: un amassement.

Une question surgit: dans le terme Ælohîm, ALEIM , quels sont les éléments d'écriture permettant ce qui va amener à un amassement ?
La première racine composant le terme Ælohîm, ALEIM, AL constitutée du signe de la puissance, A ou Aleph et du signe du mouvement extensif, Lamed ou L, forme la racine AL dont les anciens hébreux en ont tiré le nom de Dieu.
La seconde racine, écrite en miroir, LE renferme l'idée d'une direction donnée à la vie, un mouvement sans terme: là aussi, Dieu.

Ce double mouvement A (Lurl=http://www.hostingpics.net]Image[/url] L) E , ou Dieu/Dieu est ce qui permet la manifestation plurielle ou entassement.

Ps. A ce stade, la nature ou composition de l'entassement ne peut être précisée


*https://fr.wikipedia.org/wiki/Massor%C3%A8te

User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1497
Joined: 15 February 2014, 23:55

Re: Ælohîm ou Dieu dans le conférence Mauro Biglino

Post by 'ABD » 05 January 2017, 14:36

Cette question de "pluralité" m'a toujours interpelé dans les mots ou noms qui ont un pluriel et qui se voit conjugué au singulier !

En effet, lorsque je vouvoie une personne, c'est par respect et non parce qu'il est "plusieurs" !
Cette pluralité fait plutôt référence pour un Dieu, à ces caractéristiques propres tel que le "tout-puissant", "l'omnipotent", "l'omniscient", "l'omniprésent", etc... une façon de respecter au mieux "l'être" que peut signifier "Dieu"...

D'en tirer dans les écrits, une pluralité d'êtres pour signifier des "Dieux" venant d'ailleurs, tel des OVNI, c'est beaucoup trop faible comme arguments...
Il faut qu'avec ça, il y ait un texte qui évoque d'autres points comme d'autres pièces d'un puzzle, et que tout ceci se prouve scientifiquement parlant, ou concrètement...
Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !
--->> ARCHIVES <<---

leo
Posts: 127
Joined: 15 April 2016, 19:00

Re: Ælohîm ou Dieu dans le conférence Mauro Biglino

Post by leo » 05 January 2017, 15:22

Si l'on écrit dieu sans x , théologiquement, il s'agit d'une résultante historique. AElohim peut se traduire par : Lui-les-Dieux, de plus, il ne s'agit pas d'un nom, mais d'un état: Lui-les-Dieux serait quelque chose comme: état ou principe d'abondance universelle.
Cela écrit, il s'agit d'un concept intellectuel, n'ayant pas actuellement été l'objet d'une preuve scientifiquement démontrée.

Post Reply