L'essentiel d'une histoire...

Par l’équipe et les intervenants du Forum
Post Reply
User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1506
Joined: 15 February 2014, 23:55

L'essentiel d'une histoire...

Post by 'ABD » 16 December 2016, 13:32

Les questions sont de plus en plus nombreuses depuis la diffusion inattendue du film de Patrice Pooyard, et celui-ci, malgré ce "piratage", poursuit son aventure en réalisant un second opus...

En effet, il poursuit son enquête plus que "sherlockholmesque", porté par une logistique intègre, validé avec des sources infaillibles du fait scientifique, doublée par une contribution non-négligeable des chercheurs de vérité, et dont quelques éléments découverts s'ajoutent à ceux connus, apportant quelques bribes de réponses et des découvertes, mais avec de plus en plus d'énigmes, et par conséquence d'autres problématiques...

Tentant de se cacher tant bien que mal, Adrien Moisson n'est pas étranger à une certaine réussite de cette aventure qui ne fait faut bien le dire, que de commencer...
Une histoire dont il est "aussi" un maître d'oeuvre, maestro d'art qui ne peut plus cacher sa lumière plus longtemps...
Et s'y ajoute, via une certaine coordination et coopération d'un webmaster hors pair, un site qui se met en place intitulé le savoir des anciens (LSDA), permettant enfin d'obtenir aussi bien des news que des films ou livres...

Puis, comme le dit si bien Deïmian, la controverse se joue sur la remise en question de tout ce que l'on nous dit sur nos origines, "tout est à reconsidérer"... et de remettre de l'ordre dans les récits et connaissances entendus, lus ou appris !
Car il ne faut pas l'oublier, le but de tout ça est là, bouleversant dans une culture, un passé, un présent, d'un savoir ou d'un incroyable état d'esprit à découvrir...
Image
Revoir d'un nouvel oeil, depuis notre tendre enfance, ce que l'on nous inculque naturellement, et ainsi réaliser ce que nous portons, une richesse en nous, en soi...
Nous sommes tous façonnés et pétri d'un contexte, d'un milieu, porteur d'une culture, ...mais avec des secrets et des possibilités insoupçonnés, tant dans la force interne que dans les connaissances acquises !

La belle au bois dormant n'est-elle qu'un conte à faire dormir les poupées ?
Image
Ou l'essence d'un savoir s'y trouve par la réalité d'un héritage transmis inconsciemment par les parents à leurs enfants ?

En effet, prenons l'exemple de 7 fées de ce conte narré par Charles Perrault...

"« On donna pour Marraines à la petite Princesse toutes les Fées qu'on put trouver dans le Pays (il s'en trouva sept), afin que chacune d'elles lui faisant un don, comme c'était la coutume des Fées en ce temps-là, la Princesse eût par ce moyen toutes les perfections imaginables.

Cependant les Fées commencèrent à faire leurs dons à la Princesse. La plus jeune lui donna pour don qu'elle serait la plus belle du monde, celle d'après qu'elle aurait de l'esprit comme un Ange, la troisième qu'elle aurait une grâce admirable à tout ce qu'elle ferait, la quatrième qu'elle danserait parfaitement bien, la cinquième qu'elle chanterait comme un Rossignol, et la sixième qu'elle jouerait de toutes sortes d'instruments à la perfection. »
"

... ne serait-ce pas la reprise des 7 déesses qui ne sont que la multiplication de la déesse Hathor, celles-là même qui se penchent sur la naissance d'enfants dans le but de prodiguer le meilleur pour leur avenir ?
Image
La forme change mais le fond reste...
Cela d'ailleurs ne signifie pas que la forme est de moindre importance que le fond, puisqu'elle doit être structuré dans un "état d'esprit adéquat" selon "l'ère de l'époque", pour être perçu efficacement, au moins dans sa compréhension...
Un "conte" est un format convenable pour les "enfants"...
Une oeuvre d'art peut se révéler dans une construction, l'artisanat qui est le plus approprié pour les "adultes"... comme les sept merveilles du monde !
Image
Et faut-il envisager pour chacune d'elles un don se rapprochant du quadrivium et du trivium ? (4 + 3 = 7 !)

Evidemment, en allant trop vite en besogne, une analogie sans réflexion ni rapport peut induire en erreur... comme deux statistiques n'ayant aucun attachement qui pourtant montrent une même progression graphique, ce qui serait alors la démonstration d'une parenté ou d'une cause à effet !
Une corrélation et un lien doivent nécessairement être établis d'une racine apparentée, d'un réel lien, pour s'assurer de la crédibilité des réalités...

Car est-ce juste de rapprocher les "Sept dormants d'Ephèse" avec le temple d'Artémis à Ephèse ?

La fée offrant grâce admirable à la princesse comme cité ci-dessus par Charles Perrault, ne symboliserait-elle pas la beauté, telle le fameux mausolée d'Halicarnasse ?
Le colosse de Rhodes rappelant la résistance et la victoire d'une bataille, ne symbolise t-il pas cette contestation, telle la 7ème fée qui modifie le sortilège subit par la princesse désormais dormante ?
Dormante comme à Ephèse ?

Et celle dont le don est de permettre de jouer à tous les instruments, ne rappelle-t-elle pas les possibles expressions de la musique comme l'enseigne le quadrivium ?
Comment ensuite ne pas voir le rapport entre la géométrie de cet art libéral avec la grande pyramide qui est une autre des merveilles du monde ?
Accorder le pouvoir de chanter comme le rossignol est une référence impliquant le trivium... ou la langue des oiseaux !
Image
Nous pourrions poursuivre l'étude avec chaque caractéristique des 7 nains et de celle de Blanche-neige, comme avec 7 planètes de notre système et son soleil si éclatant...

Un lien semble ici encore éphémère, mais qui reste un fin fil, aussi infime soit-il et imperceptible... une réflexion est nécessaire pour comprendre les réalités qui s'y sous-tendent...
Cela reste tout de même conducteur d'une importante réalité, invisible si nos sens restent aveuglés par nos ignorantes approches...

Nous gardons dans le conte ou le récit un héritage digne d'intérêt par sa richesse intrinsèque, comme l'épopée de Gilgamesh... et autres récits dont la trame semble être la même à travers la planète, comme en témoigne la narration d'un "déluge", presque toujours présente dans les plus anciennes légendes et récits sacrés...

Et c'est le défi que semble démontrer et accomplir Déïmian avec son film intitulé "L'autre terre des Dieux" !
En effet, il a recueilli des témoignages, des pièces à conviction, et puis a été sur des lieux et sites archéologiques, pour faire un film-témoin symbolique d'un contexte historique, par la culture roumaine alors revivifiée !

Peut-on témoigner d'un meilleur partage que celle venant du fond des âges par le rappel à la conscience d'une même universalité ?

Car des histoires pas toujours crédible, il y en aura toujours, seul les témoins, tel le regard du moaï, restent...

Il est certain que la naissance d'une communauté autour d'un savoir antique s'est rassemblé et s'aggrandit, particulièrement à travers notamment Patrice Pooyard et Adrien Moisson, et qu'une histoire se façonne grâce à tous ceux qui y participent aussi près que de loin, dans une alternative à la guerre qui nous est imposée dans l'art, dans l'éducation, dans nos sociétés...

Mais demain est déjà aujourd'hui, par la prise de conscience d'un réel passé, réalité qui nous raconte notre héritage historique commun, nous anticipe alors d'un meilleur futur, nous émancipe ici et maintenant par le meilleur de plus en plus possible...

En nous se cache un pouvoir et un savoir, ayant à l'unisson, la possibilité de rendre notre monde meilleur, voir rendre meilleur d'autres mondes...
...oo0O / Δ \ O0oo...
(Cette composition n'est qu'une ébauche qui se veut évolutive vis à vis des "découvertes" et autres "mises à jour".)
Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !

Post Reply