Approche d'un savoir ancien...

Par l’équipe et les intervenants du Forum
Post Reply
User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1497
Joined: 15 February 2014, 23:55

Approche d'un savoir ancien...

Post by 'ABD » 16 November 2016, 14:16

La réalisation du film "La révélation des pyramides" par Patrice Pooyard (scénario, montage, management des connaissances...) s'ordonne avec un choix parcimonieux, notamment lorsqu'il pose les éléments factuels divulguant des aspects insoupçonnés, pourtant bien sous nos yeux depuis toujours !
Fondateur également de la mise en place possible des découvertes en donnant de ses compétences et de ses biens, Adrien Moisson poursuit et persévère, malgré les difficultés de cette quête, ainsi pour que ce 'savoir des anciens' puisse continuer à être transmis...
Se joint à eux les chercheurs de vérité plus ou moins connectés et de tous bords, apportant un "plus"... Ils contribuent donc à dépasser l'instant éphémère ou d'être simple spectateur, allant ainsi vers un enracinement plus profond, plus constructif et éducatif pour le bien de tous, grands et petits...

Finalement, c'est l'aboutissement d'un ensemble "collégial" qui donne sens à une certaine solidarité, où la finalité se veut scientifique et élevé d'esprit, cela de manière formelle ou informelle, et qui touchent les connaissances antiques existantes les plus diverses...

Mis bout à bout, les éléments et interviews sont savamment recueillies, étudiées, ...réalisées, puis donnent une démonstration qui n'est pas théorique, mais attestée !
En ressort une émulation ouvrant sur de nouvelles perspectives rendant plus vaste la manifestation d'une réalité... qui se révèle belle et bien vraie !
Et notamment à travers les siècles, qui d'ailleurs s'est vu occultée, instrumentalisée, déniée, encore aujourd'hui ...mais ici, reconnue avec véracité !
Image
Les liens à travers les sites antiques existent bien, et renvoient à la question de l'érudition nécessaire derrière ces constats... car avec une "matière" se trouve toujours un "esprit" !

De façon générale, tout comportement procède d'une expression "intérieure", et cela s'additionne par un façonnement venant également de "l'extérieur" ! Une croissance procédant d'une source interne, modelée avec des conditions externes... comme un arbre se dirigeant vers le ciel, et qui se plie en se modelant dans la direction opposée du souffle permanent d'un vent, gardant ainsi son incroyable équilibre !
Image
Le résultat est la finalité de deux caractères opposés, dont le point de rencontre donne vie à un instant présent, en continuant de progresser vers un au-delà de leurs sources... tel le diamant qui est le résultat d'un long processus biochimique, dont le matériau subit pressions et chaleurs... où la "transformation" par une fusion, crée la lumière, pourtant obscure et provenant du néant !

Cela s'opère comme la réaction de contenus et de contenants, interaction d'une spécifique matière "source" dans un contexte donné, et qui se complètent avec un certain ordre mais par de complexes constitutions... par exemple un peu comme notre ADN donnant vie à un corps qui se forme par des contraintes dûes au milieu dans lequel il croît !

Et des lois universelles procèdent de ces réalisations !

Tous les "chercheurs de vérité" se sont engagés dans une enquête de manière pragmatique et minutieuse, et découvrent par eux-mêmes petit à petit, ces fameuses lois de nature immatérielle ou spirituelle, ainsi que celles aux surfaces physiques ou de matière brute... belles et bien façonnées dans bien des édifices antiques !

Et ainsi, pour élucider les mystères d'une énigme, dont la trame "humaine" n'est pas que de s'interroger sur croire ou ne pas croire, ou un but qui ne serait pas uniquement de progresser, mûrir, évoluer... car cela est une évidence !
L'objectif semble être incroyable et beaucoup plus noble encore, que de simplement "grandir" avec un surcroit de connaissances et de certitudes.
Plus grand encore que de seulement évoluer avec davantage de conscience sur l'essence de notre univers qui, malgré sa grandeur, n'est qu'un indice bien loin d'approcher un semblant de divin... un divin qui ne se manifeste d'ailleurs qu'imperceptiblement par le destin et l'histoire des civilisations...
Ce Dieu qui ne se convainc qu'à peine, par le but d'émancipation tant narrés et promis dans les récits sacrés...
Une essence divine qui ne se fait entendre que trop peu subtilement par Dame Nature pourtant offrant si harmonieusement des exemples de rédemption dans sa manière d'être ou de faire, comme dans sa matière offerte...
Comme une inspiration ou un faire-part, elle s'harmonise magnifiquement : une sublime "création" procédant de source... surnaturelle !
Image
Bien sur, loin de flatter l'égo est de se reconnaître soi-même, et reconnaître celui ou celle qui participe à cette "culture" !
Celle d'appartenir à une communauté sans vraiment y appartenir, mais tout de même de participer à un collectif, chacun conscient de l'importance de sa place et de son intérêt dans un ensemble, dans un "cosmos"...
Cela pour la découverte d'un passé historique et scientifique, ainsi pour améliorer notre futur proche et moins proche, dans laquelle d'ailleurs toutes vérités doivent être dégagées de tous dogmatismes, toutes réalités dégagées de tous diktats politiques, économiques, idéologiques... !
En tout cas bien plus "alternative" qu'officielle, car cette "contre-culture" on peut le dire d'une certaine façon, se façonne en chacun des chercheurs, participant non seulement à une quête époustouflante unique, juste et spécifique, appuyée sur des fondements avérés et incontournables, mais plus largement, à participer à une authentique solidarité, avec d'autres chercheurs de solution de notre planète...

Dans ces perspectives aussi philosophico-poétiques que rêveurs, l'utopie s'estompe tout de même et laisse place à des démarches effectives et réalisées...
Il apparait que certains de nos ancêtres s'affairaient dans une recherche semblable, par l'observation du monde et un apprentissage de ce même univers si harmonieux, avec une pratique collant à la vérité des faits, comme les arts dit "libéraux"...

Le quadrivium (quatre voies ou quatre chemins) est un exemple de "pratique", relevant l'importance de mise en adéquation de l'arithmétique, de la musique, la géométrie et l'astronomie, où chacune de ses disciplines est un univers de savoir à lui tout seul, et les connaître tous ne serait-ce que les bases, est un premier pas avant de pouvoir agencer et comprendre ces thèmes harmonieusement...
Image
S'y ajoute le trivium (trois voies ou trois chemins) qui est l'art de la parole et des mots, composée de la grammaire, de la rhétorique et de la dialectique où chacun de ces composants, est aussi un art à part entière !
Image
Les sept arts libéraux dans l'Hortus deliciarum d'Herrade de Landsberg, 1180.
Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, ces sept différents arts déterminent globalement l'univers qui nous entoure...
L'exemple "géométrique" frappant, est le triangle-rectangle 3, 4 et 5 dit de "Pythagore" !
Image
Nous voyons que le "Trivium" en 3 sur le croquis, est le "verbe", "l'information" nécessaire pour une mise en niveau et en forme, une réflexion... que le "Quadrivium" en 4 écoute pour hiérarchiser et concrétiser des structures aussi abstraites que concrètes, et les résultats en 5 donnant un sens, des vibrations, un volume, une direction...

Nous pouvons alors voir un père, une mère et un enfant, comme Osiris à l'horizontal, Isis à la vertical et Horus en hypothénuse... ou la lune, la terre et le soleil d'un point de vue astronomique !
Une philosophie où l'horizontalité de notre être en communication avec la verticalité de l'univers s'équilibre en une diagonale progression, ou en une régression...

Ce triangle de Pythagore peut être la solution de l'énigme du Sphinx qu'a résolu Oedipe !
Logiquement, cela signifie que l'axe des abscisses est le bébé sur ces 4 membres, l'axe des ordonnées est l'homme qui se tient debout, et la diagonale est ce même être humain qui se courbe de par son âge avancé...
Plus loin encore, nous pouvons découvrir des rapports encore plus vertigineux sur le "rythme" de toutes choses, ainsi que leur "transcendance" et leur "influence géométrique"...
Image
Mais n'allons pas plus loin, surtout lorsque par exemple nous remarquons 3 constantes mathématiques pour dimension d'un triangle-rectangle, car avant, il est peut-être nécessaire de jeter un coup d'oeil sur ces arts, comme ce que propose Howard Crowhurst en donnant quelques cours pour s'initier au Quadrivium.
En plus de cela, Howard Crowhurst lui-même a fait une incroyable découverte, simplifiant et témoignant encore de ce triangle finalement extraordinaire...
Image
Lorsqu'il ajoute 3 carrés verticalement à la suite de 3 carrés horizontaux, faisant passer alors la base de dimension 3 à 4, il finalise sa démonstration en joignant la hauteur à la longueur, formant ainsi le triangle-rectangle par le 5 en hypothénuse !
En somme, il construit le triangle 3, 4, 5 avec des carrés de base 1, cela en gardant toujours l'hypothénuse en un nombre entier par le 5 !

Derrière sa découverte, une magie se réalise...
Qui connaît les décennies de travail d'Howard Crowhurst, épaulé aujourd'hui par son fils David, ne se trouvera pas étonné de le voir travailler avec Guilhem Morera sur "le sens caché du jeu de 52 cartes" !
Est-ce si abracadabrant sur notre triangle, lorsque nous parlons d'un rapport de géométrie avec le jeu de 52 cartes ?
Image
Nous pouvons placer les 4 "couleurs" à sa base, les 3 "visages" pour la hauteur, et le "joker" en 5 se jouant de toutes ses "figures" !
ImageImage
Finalement, ce "triangle-rectangle" aurait-il des propriétés "divinatoires" ? Une géométrie unique permettant d'entrevoir quelques mystères ?
Est-ce cela qui aurait étiqueté Pythagore de "thaumaturge" ?

Il est intéressant de constater que 12 est l'addition de 3, 4 et 5, soit une circonférence triangulaire, soit demi-journée, mois, signes du zodiaques, etc...
Il est intéressant de constater que 60 est la multiplication de 3, 4 et 5, soit 1 sixième de Pi ou du cercle (telle la coudée de 0,5236 mètre ou 60° de 1/6ème des 360°), soit une heure en minutes, minute en secondes, etc...

Un triangle-rectangle fondamental pour l'élaboration des pyramides, comme nous avons pu le voir pour la géométrie de la pyramide médiane de Gizeh...
Image
François Dupuy-Pacherand ne nous démontre-t-il pas lui-même une élaboration de la grande pyramide par ce même triangle 3, 4, 5 :
Image
Un élément triangulaire si particulier qu'il semble s'ajouter aux autres constantes déjà présentes, telle une constante elle-même :
Image
L'important ne serait-il pas simplement les nombres entiers 3, 4 et 5 qui se suivent, comme sur les 8 faces de la grande pyramide de Gizeh ?
Image
Car vue de haut, nous trouvons 3 différents formats de triangle, 4 rectangles et 5 carrés !
Assurément pour les 3 triangles, nous pouvons constater qu'un petit triangle est le premier format repéré.
Le second triangle est un triangle de format moyen constitué de 2 petits.
Et le troisième triangle est le grand, constitué de 4 petits ou 2 moyens (ou 2 petits et 1 moyen !).
Les 4 rectangles possibles sont formés par les petits carrés !
Les 5 carrés sont constitués des 4 petits et du périmètre de la pyramide !
Image
Howard Crowhurst nous offre une autre et incroyable découverte dans le volume de la chambre haute de la grande pyramide, le triangle-rectangle 3, 4, 5 !
Image
L'occasion est encore trop belle pour ne pas s'empêcher de parler de son livre intitulé "Mégalithes - Principes de la première architecture monumentale du monde" où d'autres révélations aussi stupéfiantes restent à découvrir et à explorer...

Restons sur le volume de la chambre haute en coudée, que nous connaissons...
Image
...et donc, n'est-il pas étonnant de voir ce volume de "même nombre" (1000 X 5), que celui du plateau de Gizeh entourant les pyramides ?
Image
Comme si qu'un hypoténuse de racine 5 en surface plane, se devait de prendre une ampleur... spatiale !

Et en effet, la circonférence encadrant les pyramides est de 2Pi, et sa diagonale de 5 !
Si on les divise, cela donne... la hauteur de la grande pyramide !
(10002 X 2 + 10003 X 2 / 10005 = 2,81 !)
(2 X 2 + 3 X 2 / 5 = 2,81 !)
(2PI / 5 = 2,8099 !)
L'idée de passer d'un plan à un volume est clairement exprimée...

En substance, nous voyons bien à travers l'exemple de ce triangle-rectangle en somme "parfait", une connaissance profonde de l'esprit géométrique !
Celle-ci se retrouve être "établie" sur des constructions laissant un esprit, une idée, et des pensées bien plus que mathématiques et structurelles...

De ces constats, c'est là que s'ajoutent des objets trouvés qui, après analyses, ne cadrent pas avec l'époque dans lesquels ils sont fabriqués !
Image
Aussi bien l'usinage que la découpe de cet "artéfact", exhalé dans le film de Deïmian "L'autre Terre des Dieux", ne coïncide pas avec la "période préhistorique", et pourtant c'est le cas !
La connaissance d'un tel travail semble correspondre avec le savoir ancien, dont l'héritage se traduit dans les 7 arts libéraux brièvement évoqué ici, dont le patrimoine perdure gravé sur les vestiges de l'antiquité, par un hermétisme unique évoquant encore un autre état d'esprit...

Les preuves ne sont pas que matérielles, elles se révèlent aussi par l'aspect d'un savoir, d'une pensée... une édification éparse s'articule "culturellement", "historiquement", donnant la présence d'un esprit qui avance, l'âme magicienne d'un tout qui ambitionne le meilleur pour toutes vies, dont nous nous devons de faire partie !

...oo0O / Δ \ O0oo...
(Cette composition n'est qu'une ébauche qui se veut évolutive vis à vis des "découvertes" et autres "mises à jour".)
Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !
--->> ARCHIVES <<---

Post Reply