Cinquième sens

Par l’équipe et les intervenants du Forum
Post Reply
User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1497
Joined: 15 February 2014, 23:55

Cinquième sens

Post by 'ABD » 16 July 2015, 00:16

Dans nos approches et recherches sur le film "La révélation des pyramides", nous ne pouvons pas omettre le pentagone et le pentagramme. En effet, comme nous l'a déjà évoqué Chris B. concernant les mesures utilisés par les bâtisseurs de Cathédrales identifié comme étant la "pige", cette forme géométrique donne une bonne visualisation pour montrer la coudée (la même que celle utlisée pour la grande pyramide), ainsi que le pied, l'empan, la palme et la paume !
Image
Nous devons donc explorer ces 5 dimensions et mieux saisir la "topologie" de ce qui entoure (pentagone) cette forme, de ce qui compose cette étoile (pentagramme) à 5 branches, l'occasion de se cultiver un peu sur ce format et son rapport avec le nombre d'or, l'occasion de découvrir un univers pas totalement inconnu...
Image
On trouve le pentagramme depuis l'aube de l'humanité...
Image
Le pentagramme (préfixe penta- "cinq" et suffixe -gramma "lettre, caractère d'écriture"), qui a pour synonyme le pentacle, est un pentagone non simple (pentagon en grec signifie 5 angles). Il s'inscrit dans un polygone régulier qu'est... le pentagone ! Souvent lié au nombre d'or, le pentagramme est par conséquent constitué le plus souvent de triangles d'or !
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
ImageImage
ImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Si nous suivons bien les différents schémas présentés ici, avec ces liens "d'or" unique, nous voyons une démultiplication des possibilités qui nous sont, il faut bien l'avouer pour cette géométrie : insoupçonnées, allant des angles de 36°, 72° et 108°, jusqu'à la forme volumineuse : le dodécaèdre !
De l'or en triangle jusqu'au cercle, l'harmonie s'y trouve donc, et ne peut pas être absente de la nature, comme par exemple sur certains agroglyphes (crop circles) :
ImageImage
Une nature qui se dévoile également lorsque les premières pétales ou feuilles de certaines plantes, se positionnent selon des angles d'or (222,5° / 137,5° = Phi) (222,5° + 137,5° = 360°), permettant une réception optimale de la lumière entre autre, révélant l'aspect pentagonal et pentagrammal qui en découle...
ImageImageImage
Image
A l'intérieur de la pomme aussi, on trouve encore un agencement de pépins qui rappelle cette logique :
Image
L'être humain aussi détient en lui ce naturel par la forme de sa "simple" main, de ses doigts, de ses 5 sens sensibles, et ce, jusqu'à son corps entier :
Image
Une harmonie qui se retrouve même au niveau "astral", en constatant les conjonctions de la Terre, de Vénus et du Soleil :
Image
Une conjonction Terre-Vénus-Soleil "pentagrammale" si l'on peut oser dire, et cela semble même donner une autre "précession" déterminant un autre temps, dont les périodes pointent toujours les constellations du zodiaque, tout comme la "précession des équinoxes" pour notre planète :
Image
De cette nature, le dodécaèdre est une forme qui est reprise par certains "chercheurs" qui le mettent en avant pour un encadrement "spécifique" de notre planète :
Image
Comme certains artefacts trouvés sur des sites gallo-romains, ou dans le mékong (fleuve prenant sa source là en Chine, jusqu'au Vietnam ici, où il se jette en mer)...
Image
... possiblement liés à l'astronomie de par leurs 12 faces pour les mois, les 30 arêtes pour les jours d'un mois, et permettraient en plus, d'évaluer les équinoxes grâce à ces trous et autres sphères modelées en faces et coins !

De là, nous devons un peu plus observer l'équateur penché, explicite et bien présenté par Patrice Pooyard dans le film "La révélation des Pyramides"...
Et observer les différents dessins qui, quel que soit le point de vue ou la carte choisie, restent toutes incroyablement d'une régularité selon la focalisation choisie, qu'elle soit bien droite, bien sinusoïdale, ou bien ronde :
Image
Image
Image
C'est alors là, ensuite, que nous devons reprendre quelques éléments d'une illustration, qui révèle le pôle magnétique qui se joint à l'Ile de Pâques puis à la grande pyramide sur le plateau de Gizeh, formant ainsi un triangle ! Forme géométrique dont les mesures sont inscrites sur le plateau de Gizeh !
Image
Triangle qui se trouve être une partie d'un pentagramme !
Nous ne pouvons plus douter maintenant du fait que le pentagramme est bel et bien repris par les bâtisseurs, qui eux-mêmes, l'ont observé dans la "nature" !
Dans ce cas, ils ne pouvaient manquer de "tracer" quelques pentagones et pentagrammes avec les pyramides. Il suffit de reprendre quelques études géométriques pour se rendre à l'évidence.
En premier exemple "travaillé", nous avons un pentagramme qui "opère" sur la pyramide médiane du plateau de Gizeh, démontrant une connexion flagrante, sur le coin de la grande pyramide proche de la pyramide médiane, et une harmonisation de cette géométrie coordonné sur la moitié de la pyramide médiane :
Image
En second exemple "étudié", nous avons un pentagone (en rouge) et un pentagramme (en bleu) qui partent du centre de la grande pyramide (grand carré vert), et ont pour centre la petite pyramide (plus petit carré vert).
Un cercle (en orange) les entourant, ayant aussi pour centre la petite pyramide, passe par le centre de la grande pyramide, ainsi que sur le grand Sphinx !
Remarquons que la distance entre le grand Sphinx et le milieu de la petite pyramide, correspond au rayon de ce cercle de 1 km, et que ce rayon prolongé, forme un diamètre de 2 km, qui s'arrête au coin d'une branche du pentagramme !
Cela signifie que le centre de la petite pyramide jusqu'au grand Sphinx, faisant 1 km ou 1000 mètres, est la même distance qu'entre le centre de la petite pyramide à celle de la grande pyramide, et par conséquent, il y a 1000 mètres entre les centres de la plus grande à la plus petite pyramide ! Soit 1909,85 coudées de distance entre elles, soit la hauteur du... pyramidion en coudée X 1000 ! (1,9098 X 1000 !)
Cela signifie aussi, un périmètre de valeur 2 Pi comme la base du... pyramidion !
Image
L'île de Pâques a une forme qui rappelle également ce pentagramme lorsque l'on joint le sommet des trois anciens volcans, et ne serait donc qu'une partie de ce même pentagramme !
Image
Par conséquent, nous ne pouvons pas résister non plus, de remarquer qu'il y a un possible pentagramme qui se forme sur cet équateur penché :
Image
La question est ici, de savoir si les distances correspondent à un pentagramme ayant une dimension juste !
La distance entre les pyramides de Gizeh et l'île de Pâques est la même qu'Angkor Vat et l'île de Pâques, soit environ 12184,34 km (7571 miles) en distance plate, et de Phi X 10 000 en distance sphérique !
Et cela est facilement vérifiable, et donc incontestable !


D'autres points importants sont à explorer, particulièrement concernant les "5 éléments fondamentaux" !
En effet, de toutes les civilisations antiques, d'occident, du moyen et d'extrème orient, Inde, Chine, etc... nous sont parvenus ces éléments qui sont la terre, l'eau, le feu, l'air, ...et un cinquième élément plus difficile à cerner, souvent transcris comme étant le centre, la quintessence, l'espace, l'éther, le bois, l'esprit ou le métal ... !
L'alchimie traditionnelle semble avoir héritée de ce savoir universel :
Image
Rien d'étonnant de voir cet héritage en alchimie, puisqu'aussi bien en terme matériel que spirituel, ces éléments sont essentiels...
Image
N'omettons pas les "solides de Platon" au nombre de 5 et qui ne sont pas sans rapport avec les éléments fondamentaux, ne serait-ce que de retrouver parmi eux, le dodécaèdre :
Image
Solides représentés par exemple sous forme sphérique :
Image
Chaque élément, plus ou moins combiné, ont des propriétés qui leurs sont propre. Résultat qui dépend de la manière dont on aura entrepris l'élément.
L'eau par exemple, peut être prise dans sa partie essentielle à la vie comme pour la nourrir ; telle peut être également prise comme une "source" ou une "origine" !
Selon l'utilisation faite donc, dans un sens ou dans son figuré, ou les deux, il donnera un "caractère" et une "qualité", etc... qui, combiné avec les autres éléments, ou selon une certaine suite, laisse un résultat intrinsèque à toutes choses ou existences...
Combinaison d'ensemble dont on ne peut échapper, si ce n'est de s'y harmoniser avec le temps ou les couleurs...

Il est prudent et préventif, également, de savoir qu'une récupération et une instrumentalisation idéologique de l'histoire du pentagramme ou du pentacle, aussi bien de sa forme que de ce qu'il peut symboliser, est faite pour de basses oeuvres dangereuses ou plus simplement stupide.
Cela donc n'est pas spontané d'estropier une expression naturelle qui se veut par sa source plutôt universelle. C'est comme le nombre "666" ou le terme "occulte" dont la "mauvaise" connotation et utilisation "magique" est très répandu aujourd'hui.
Cela vient d'un a-priori acquis, d'un certain héritage culturel, ou d'une "immoral transmission" ! Cela interfère de manière dogmatique et sectaire encore de nos jours, et se trouve être une dégénérescence contraire à une science de bienfaisance et de progression, qu'elle soit d'un ésotérisme magique soi-disant, ou non d'ailleurs...
Image
Malgré tout, est-ce un hasard que le "pentateuque" forme un choix de 5 livres que sont la Génèse, l'Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome ?
Est-ce un hasard que le "pentathlon" antique comporte "5 concours" particulièrement sportive que sont le lancer du disque, le lancer du javelot, le saut en longueur, la course (stade d'environ 192 mètres qui multiplié par la coudée donne 100 !) et la lutte ?
Cela ne compte pas car l'intervention de l'homme s'y trouve par son "choix" ?

Voyons donc les chiffres !
Les chiffres impaires sont au nombre de... 5 : le un, le trois, le cinq, le sept et le neuf !
Remarquons que le 5 se trouve au centre parmi les autres chiffres impaires !
Et parmi les nombres premiers, quel est celui ou ceux qui se terminent par 5 ? Elémentaire : le cinq !

Voyons donc un ou deux petits calculs, toujours sans l'intervention de l'homme !
Démonstration :
0,5 X 5 + 0,5 = Phi = 1,618... !
0,5 X 5 - 0,5 = Phi - 1 = 0,618... !
Image
Et ne faut-il pas "cinq" coudées pour obtenir Phi² ? (5 X 0,5236 = 2,618 !)
Par conséquent, s'il y a choix, c'est pour sa spécificité parmi les constantes !

Car il faut bien s'y absoudre avec un "juste" esprit critique, les bâtisseurs n'ignoraient pas Phi, ni Pi, ni même le pentagramme et ce qu'il implique... et de par ces principes communs, ils établissaient des fondations irrésistibles !

Un socle unique de par son équilibre !
Une unification sans uniformisation des différents sites archéologiques, pour établir un équateur penché indéracinable, tout comme la pyramide et ces cinq coins évoquant tout un univers de lucide "quinte" essence...
Et s'il y a bien une promesse de Patrice Pooyard, c'est bien celle d'une participation à l'enquête, d'un voyage extraordinaire d'une nouvelle histoire, celle inconnue de "l'ère des bâtisseurs" de notre terre ... !


...oo0O / Δ \ O0oo...
(Cette composition n'est qu'une ébauche qui se veut évolutive vis à vis des "découvertes" et autres "mises à jour".)

User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1497
Joined: 15 February 2014, 23:55

Re: Cinquième sens

Post by 'ABD » 05 March 2016, 00:49

Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !
--->> ARCHIVES <<---

Post Reply