Go to footer

Jean Seimple, la terre aplatie et le mètre

Par l’équipe et les intervenants du Forum

Jean Seimple, la terre aplatie et le mètre

Message par 'ABD » 16 Février 2017, 23:09

Dans cette quête inlassable du savoir des anciens bâtisseurs, un "découvreur" digne d'intérêt apporte sa pensée au dossier des connaissances antiques...

Jean Seimple nous propose un article, parmi d'autres forts intéressants, dans son blog "Pour eux", intitulé "L'incroyable découverte" touchant notamment au mètre, et à l'aplatissement de notre planète qui n'est pas une sphère parfaite, comme nous le savons aujourd'hui...

Un plan détaillé se déroule tout le long de sa dissertation, fort intéressant de croquis et de calculs précis, et beaucoup de ses réflexions sont importantes et à prendre en considération...
Mais bien que la structure procède d'un raisonnement organisé, les références pour cette publication, sur lesquelles s'appuient l'argumentation, ne sont pas à jour.

Le mètre en question.
Le "mètre" en premier point, utilisé pour les calculs, est celui qui est déterminé le 26 mars 1791 par l'Académie des Sciences.
Nous ne pouvons pas oublier que depuis, la vitesse de la lumière détermine avec exactitude la réelle distance du mètre, ne tenant plus compte d'une géographie terrestre pour déterminer l'unité métrique, mais d'un espace/temps luminique...
La différence aussi minime soit-elle entre ces deux paramètres doit être rigoureuse, et est importante quand il s'agit d'évaluer des mètres ou des kilomètres...

Image
Source illustration : Les étalons de mesures


Le calcul par "la dix-millionième partie de la moitié de méridien terrestre ou d'un quart de grand cercle passant par les pôles" ne peut donc pas être un critère à 10000 km, pour la comparer avec celle de la grande pyramide de Gizeh, si l'on souhaite rester dans la plus grande précision.

Image
Source illustration : Pour eux


Cette illustration devrait prendre la mesure exacte du rayon polaire de 6356,75 km pour en déterminer la circonférence polaire et y prendre son quart.
A savoir :
Circonférence = 6356,75 X 2 X Pi = 39940,629 km.
Quart de circonférence : 39940,629 / 4 = 9985,1572 km !

Géodésie terrestre.
Le second point concerne le taux d'aplatissement terrestre, calculé par Isaac Newton et évalué à 1/230 soit 0,00434782...

Or, comme indiqué dans cet article du CNRS titré "Sur une (petite) erreur d'Isaac Newton", la différence précise aujourd'hui est de 21,39 km à savoir de 0,3364... % soit de 0,003364...
(21,39 km / 6356,75 km = 0,003364... différence divisée par rayon polaire !)
L'illustration suivante explique bien la division à effectuer pour trouver ce taux :

Image
Source illustration : Pour eux


L'analogie consistant à rapprocher les mesures de la grande pyramide de Gizeh avec notre planète Terre ne peut donc être exacte que si elle s'appuie sur des éléments de base véritable, ainsi pour obtenir une comparaison vraisemblable et juste.

Si alors nous prenons la source wikipédia pour la circonférence de la grande pyramide de Gizeh de 921,458 mètres (circonférence = 4 côtés = 230,454m + 230,253m + 230,357m + 230,394m), et que nous prenons une circonférence polaire (2 X Pi X 6356,75 km) ou équatoriale (2 X Pi X 6378,14 km) sans oublier le taux de différence, nous ne trouverons pas le même résultat que celui de l'article, et par conséquent un autre résultat plus exact à la réalité contredit les analogies de l'article...


Une "autre" vérification.
Pour faire une vérification avec ces références plus actuelles, nous prenons le calcul donnant le résultat de Pi lorsque la demi base de la pyramide est divisée par sa hauteur (880 coudées / 280 coudées ou 460,729 mètres / 146,6 mètres = Pi).

La demi circonférence équatoriale terrestre est de 20037,513 km (Pi X 6378,14 km).
Il convient donc de le diviser par la hauteur qui est le rayon polaire égale à 6356,75 km !
20037,513 / 6356,75 = 3,1521631 !
Et en appliquant le taux de 0,003364 à soustraire, j'obtiens Pi à 3,1415... !
(ce qui est à soustraire est de 3,1521631 X 0,003364 = 0,0106...)

Autrement dit, la méthode utilisée pour obtenir Pi avec les dimensions de la grande pyramide donne le même résultat avec les dimensions de notre planète en prenant en compte le différentiel !

La remarque facile est de dire que tant qu'il y a des cercles ou des sphères, il y a Pi, il suffit de diviser le demi-cercle par la hauteur.
Sauf qu'ici, il s'agit de souligner cette méthode de vérification donnant "Pi", restant juste dans la comparaison des dimensions pyramidales avec les dimensions et les particularités terrestres précises.

Dans une même logique, l'aplatissement est forcément pris en compte avec la hauteur de la grande pyramide.
Il faut donc reprendre Pi pour le diviser avec le différentiel de 21,39 km correspondant à l'aplatissement des pôles.
Le résultat est étonnant : 3,141592... / 21,39 = 0,146872... !
En effet, il s'agit de la hauteur de la grande pyramide divisé par 1000 à quelques millième près :
146,872... mètres ! (0,146872.... X 1000)

Et que correspond 146,872... mètres en coudées ? 280,50... coudées !
280,50 coudées = 280 coudées + 0,5 coudées !
Remarquons que 0,5 coudées = 0,2618 mètre, présence de Phi² !

Finalement, il faut diviser Pi par la hauteur de la grande pyramide pour donner l'écart correspondant à l'aplatissement terrestre !

Et une fois de plus, c'est l'expression implicite et invisible des bâtisseurs qui n'ont pas encore fini de nous étonner !

Une humilité qui s'empreinte dans l'oeuvre... concept dont l'égo et le matérialisme s'efface complètement, et qui ne laisse d'esprit que l'essentiel d'un réel, différentiel entre le fourbe et le loyal, spécificité du futile et de l'important...


...oo0O / Δ \ O0oo...

(Cette composition n'est qu'une ébauche qui se veut évolutive vis à vis des "découvertes" et autres "mises à jour".)
Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Participer au forum ? Approuvez notre charte et présentez-vous !
Avatar de l’utilisateur
'ABD
Administrateur
 
Message(s) : 1486
Inscription : 15 Février 2014, 23:55

Retour vers Index du forum

Retour vers Réflexions et Articles de synthèse



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité