Go to footer

carte de François Dederen de l'île de pâques


carte de François Dederen de l'île de pâques

Message par mamuthronchon » 02 Avril 2013, 14:59

Image
le lien vers les quatre images pour avoir la carte de l'île de pâques complète de la page 122 a 124
http://berphi.skyrock.com/122.html

au milieu François Dederen dit "el pito"
Image

première des 679 pages du blog de berphi consacrer a l'île de pâques (même lien) :D
http://berphi.skyrock.com/1.html


site de Jean Hervé Daude dit "caribou"
http://www.jeanhervedaude.com/

merci a Bernard Philippe dit "berphi" a François Dederen "el pito" et a Jean Hervé Daude "caribou" pour ce travail titanesque

tags : paque paques ( avec des fautes pour une recherche facile ) :lol:
quant il n'y a pas de solutions c'est qu'il n'y a pas de problèmes. (Les Shadoks)

http://tartempion.easydyn.net mon serveur mon site web
Avatar de l’utilisateur
mamuthronchon
 
Message(s) : 98
Inscription : 28 Mars 2013, 23:57


L'île de pâque

Message par Akottoka » 14 Avril 2013, 01:13

Peut-être rien à voir, outre sa forme triangulaire "penchée",
cette île me fait souvent penser à une tortue... :?:

Image
Image
Image

"TORTUE :la tortue est associée aux grands mythes de la création du monde. Lent et tenace, cet
animal symbolise la sagesse et la persévérance. De nobles qualités qui ont permis aux nations
autochtones de survivre, depuis des millénaires, en terre d'Amérique. Elle est également le
symbole de la santé. Le plus ancien symbole de la planète Terre ; elle personnifie la déesse de
l'énergie et la Mère éternelle. La Tortue a une carapace qui nous enseigne comment nous
protéger des blessures, de l'envie, de la jalousie et de l'inconscience des autres. Elle souligne
également les dangers de bousculer le cours des choses, et de laisser mûrir nos idées avant de
les exposer au grand jour.La tortue représente la Terre-Mère. Sa carapace est son bouclier de
protection. Le fait qu'elle fasse couver ses oeufs par le soleil montre bien, qu'il faut mûrement
réfléchir à ses idées avant de les dévoiler. Sa lenteur nous indique qu'il ne faut pas précipiter
les choses, que cela viendra en son temps et son heure. Elle nous enseigne qu'il faut protéger nos
sentiments et se retirer en soi."
Source : http://www.google.be/url?sa=t&rct=j&q=& ... 5338,d.ZWU

"Au commencement était l'Océan, grande étendue d'eau qui remplissait la totalité de l'univers.
Sur cet océan nageait la Tortue, animal symbolisant la sagesse des premiers âges. Un jour,
elle plongea jusqu'au fond de l'océan et rapporta la boue jusqu'à la surface de l'eau.
Cette boue forma alors une île qui ne cessait de grandir sur la carapace de l'animal.
La partie la plus ancienne et la plus haute de cette île, qui n'était autre que notre monde,
formait les chaînes de l'Himalaya, au centre du monde. La Tortue, sur les conseils de Ston,
créa alors successivement les plantes, les arbres, les animaux et les humains."
Source : http://www.google.be/url?sa=t&rct=j&q=& ... 5338,d.ZWU

Autre lien intéressant:
http://www.astrologie-tibetaine.com/la-tortue-cosmique-2/
http://www.cheloniophilie.com/Symbole/
On leur donnera à tous un morceau de vérité, il ne tient qu'à eux d'apprendre les uns des autres...
Akottoka
 
Message(s) : 614
Inscription : 24 Mars 2013, 02:55


Re: carte de François Dederen de l'île de pâques

Message par Jcpo » 08 Juillet 2016, 12:22

J'ai relevé des choses troublantes...
Les Coordonnées de Rapa Nui comparées à celles de la Grande Pyramide sont pour le moins intéressantes :

Après Phi en kilomètres, C'est Pi en degrés qui sépare à nouveau la Grande Pyramide de l'Ile de Pâques.
- Les latitudes de ces lieux sont séparées de :
((π / 2) - 1) x 100 degrés
- Les longitudes de ces lieux sont distantes de :
140.5 degrés d'un côté
et 219.5 degrés complémentaires de l'autre.

Ces nombres laissent apparaitre les dimensions de la Grande Pyramide :
280 coudées de hauteur par 440 coudées de coté soit :
(2 x 140,5) - 1 = 281 - 1 et (2 x 219,5) + 1 = 439 + 1
Ces dimensions, rappelons-le, délivrent également une valeur approchée de π / 2 :
220 / 140 = 1,571428...

Cf : https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/t3 ... 3415_o.jpg

D'autre part le nombre de Moaïs, leur situation et leur composition semblent indicateurs, il faudra vérifier les informations suivantes :

Selon l'article wikipédia anglais sur les Moaïs il y aurait :
- 887 Moaïs
- dont 53 ne seraient pas fait de tuf volcanique : 13 de basalte, 22 de trachyte, 17 de scorie rouge (1 manquant ?..)
- 394 des Moaïs (et Moaïs incomplets) fait de tuf seraient encore visible à Rano Raraku.

All but 53 of the 887 moai known to date were carved from tuff (a compressed volcanic ash) from Rano Raraku, where 394 moai and incomplete moai are still visible today. There are also 13 moai carved from basalt, 22 from trachyte and 17 from fragile red scoria.


Ca nous laisse 887 - 53 - 394 = 440 :)
440 Moais de tuf qui se trouveraient donc sur le reste de l'île.
Dernière édition par Jcpo le 08 Juillet 2016, 14:16, édité 2 fois.
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1229
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69


Re: carte de François Dederen de l'île de pâques

Message par Lafla » 08 Juillet 2016, 14:10

Très bonne remarque : si les deux sites ont été implantés sur deux méridiens bien choisis (liés par un grand angle et un petit angle qui reproduisent les dimensions de la GP, remarquons d'ailleurs que 440 + 280 = 720 = 360x2, donc liés à la fraction 22/7) et avec une distance bien choisie (phi fois le quart du périmètre terrestre), ça ne laisse plus une grande marge de choix. Et si on admet le lien avec le nord géomagnétique, ça nous entraîne à nouveau très loin... cela dit je ne comprends pas le sens du demi-degré de qui se balade entre les deux, d'autant que les sites passent pour être des points tectoniquement indéboulonnables.

Je pense tout haut mais... vu que LRDP met l'accent sur un phénomène astronomique d'une part (précession des équinoxes) et un phénomène "géophysique" d'autre part (décalage du nord géomagnétique) ne peut-on pas envisager un lien physique direct, mesurable et tout, entre les deux ?
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 346
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38


Retour vers Index du forum

Retour vers Sites archéologiques



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité