PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post Reply
Amarillo Salvaje
Posts: 73
Joined: 08 December 2015, 11:57

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by Amarillo Salvaje » 13 July 2016, 12:27

Continue comme ça Fanthomas.

Quand j'ai fait le premier travail de vérification de LRDP au début, je tournais aussi souvent en boucle.

Je n'ai pas tout suivi avec ton concept "d'ancien", mais cette manière de réfléchir me semble être correcte. Le plus dur est de faire un tri et aussi de bien distinguer les différentes opérations mathématiques amenant à un résultat.

Si tu t'attaques à d'autres choses (pyramide médiane, architecture interne de la grande pyramide, géométrie du site, relation avec d'autres sites à l'échelle terrestre ...) avec ce type de raisonnement, (je ne parle pas du concept d'ancien mais de la méthode mathématique) tu trouvera certainement pleins de choses intéressantes.

Pour ce qui est de Pi et Phi dans la pyramide, je note que :

1. soit c'est du hasard
2. soit c'est une volonté architecturale.

Pour ce qui est de la volonté architecturale, si je résume grossièrement :
1. le système de mesure utilisé pour tout le site (la coudée) est issue de l'occurrence pi/6 = phi2/5 = pi - phi - 1
2. les édifices sont des pyramides à base carrée pour plusieurs raisons mathématiques (raison principale : le demi-profil est un triangle rectangle, on peut donc utiliser Pythagore. Autre raison : Avec le côté et la hauteur, on peut calculer toutes les autres mesures. Il y a d'autres raisons)
3. La pyramide centrale ou médiane : On lui attribue la concordance mathématique remarquable 3-4-5 en proportion : demi-côté = 3, hauteur = 4, apothème = 5 ....
4. La grande pyramide : On lui attribue l'occurrence mathématique 4/pi = racine(phi) = 14/11 = hauteur GP / demi-côté GP
5. La petite pyramide semble être l'étalon du site, avec 100 coudées de demi-côté. mais pas que ça ...
.....

La distribution de ces concepts mathématiques permet de retrouver abondamment Pi, Phi et ses dérivés, et aussi d'autres constantes ... Après, d'autres relations indépendantes de ces concepts offrent encore une certaine richesse supplémentaire

User avatar
Tamon
Posts: 51
Joined: 07 August 2013, 20:01

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by Tamon » 14 July 2016, 16:48

fanthomas wrote:Pas de réponse ?
Bizarrement je ne suis pas surpris
Re,

Désolé mais je ne reviens que maintenant sur le forum depuis mon dernier commentaire.

fanthomas wrote:Ce n'est pas grave, l'essentiel finalement, en ce qui me concerne, est que ça me parle à moi, et c'est le cas.

Je repense au calcul

1 coudée = 1.5708 / 3 mètres
Justement, je reviens aussi dessus ;)

1,5708 = 3,1416/2 (approximation de Pi divisé par 2)

Ta coudée est égale à 0,5236.

Donc dire 1 coudée = 0,5236 = 1,5708/3 (c'est un fait mais) c'est la même chose que dire 0,5236 = 3,1416/6 ou encore (un exemple parmi tant d'autre qui n'a aucun sens particulier) que 0,5236 = 18,8496/36 ou que sais-je...
fanthomas wrote:Pour moi, peu importe que ce calcul ai l'air absurde, ce qui compte c'est ce qu'il apporte, et en l'occurrence il montre la relation qui existe entre le mètre et la coudée et met en exergue 1.5708 comme un rapport de proportion donnée ni en mètre ni en coudée.
Dans ton calcul c'est toi qui met 1 coudée = 1,5708/3 métre, Pourquoi ? Pourquoi mettre le mètre comme unité de mesure ? Parce que le Pyramidion fait 1 mètre de haut ? Dans ce cas là tu aurait pû mettre 3 hauteurs ou n'importe quoi d'autre ça reviens au même ça ne sert à rien (à mon sens), bref...

Tu dis " ce qui compte c'est ce qu'il apporte, et en l'occurrence il montre la relation qui existe entre le mètre et la coudée et met en exergue 1.5708 comme un rapport de proportion donnée ni en mètre ni en coudée" ceci est faux car 1,5708/3 est un nombre, tu l'exprime par une fraction mais c'est un nombre et quand tu place "mètre" après ceci s'applique au nombre que tu l'écrive 1,5708/3 ou 0,5236 c'est la même chose, le même nombre. Et donc oui une coudée est égale à 0,5236 si bien sûr, comme je le dis souvent, on considère cette valeure telle quelle... Car pour moi ce n'est qu'une approximation. Ce qui est logique mais je ne me lancerais pas sur ce terrain là maintenant mais c'est pour bientôt ;)

Pour ce qui est du reste là je n'ai pas beaucoup de temps, mais je reviendrais ;)

Je t'encourage à poursuivre tes recherches et à approfondir tes connaissances ;) A la prochaine
Le temps se moque de tout, mais les pyramides se moquent du temps !

fanthomas
Posts: 46
Joined: 17 June 2015, 20:09

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by fanthomas » 16 July 2016, 17:36

Bonjour !

@ Amarillo : Merci pour tes encouragements !
Je te rejoins sur le fait que j'ai un peu tourné en boucle. Si le post que j'ai ouvert était à refaire, j'en enlèverai une bonne moitié voire plus. Certains résultats que j'ai obtenu me semblaient fou sur le moment car je les faisais sans réfléchir à ce que je faisais, je me contentais de bourriner sur ma calculatrice en essayant de combiner toutes les valeurs possible. Ce n'est que 2-3 jours plus tard, à la re-lecture, que j'ai pris conscience de la banalité de certain de mes raisonnements... Je ne considère pas pour autant que l'intégralité soit bonne à jeter, mais une bonne partie c'est certain.
Si tu t'attaques à d'autres choses (pyramide médiane, architecture interne de la grande pyramide, géométrie du site, relation avec d'autres sites à l'échelle terrestre ...)
Dès que j'aurai un peu plus de temps, j'ai l'intention de m'y remettre car je trouve ce sujet vraiment passionnant. Quand je faisais les calculs l'autre jour, j'étais dans une excitation intellectuelle incroyable et j'ai hâte de retrouver cette sensation.
L'idée que ces calculs soient rattaché à un objet physique bien réel change tout !

Merci pour toutes tes pistes, je n'ai pas le temps de me plonger dedans actuellement mais ce sera fait ! :)


@Tamon : Merci pour ton message.
Je suis évidemment d'accord avec ce que tu dis - difficile de ne pas l'être - , pourtant je ne partage pas ton point de vue, ou plutôt ton point de vue m'étonne car il me parait incompatible avec celui permettant de déterminer la coudée dans LRDP, c'est à dire PI - Phi² en mètre.

En effet, PI et Phi² ne sont également que des nombre. C'est uniquement parce qu'on introduit la notion de mètre qu'ils deviennent compatible avec le calcul de la coudée.

J'ai l'impression de faire exactement la même chose et je ne vois pas bien pourquoi le raisonnement serait valable dans un cas mais pas dans l'autre.
Dans ton calcul c'est toi qui met 1 coudée = 1,5708/3 métre, Pourquoi ? Pourquoi mettre le mètre comme unité de mesure ? Parce que le Pyramidion fait 1 mètre de haut ? Dans ce cas là tu aurait pû mettre 3 hauteurs ou n'importe quoi d'autre ça reviens au même ça ne sert à rien (à mon sens), bref...
Ce n'est pas parce que le pyramidion fait un mètre de haut mais parce que la coudée s'exprime en mètre dans le sens ou 1 coudée fait 0.5236 mètre ! Si on utilisait autre chose que le mètre, la coudée mesurerait autre chose que 0.5236 . Cette valeur 0.5236 n'est valable QUE par rapport au mètre.
ceci est faux car 1,5708/3 est un nombre, tu l'exprime par une fraction mais c'est un nombre et quand tu place "mètre" après ceci s'applique au nombre que tu l'écrive 1,5708/3 ou 0,5236 c'est la même chose, le même nombre
Comme dit plus haut PI et Phi² sont également des nombres, mais si on s'accorde à dire qu'il s'agit de mesure en mètre alors ils permettent de calculer la coudée. Sans le mètre, pas de calcul de coudée.
De plus, il n'est pas correct de dire "c'est la même chose" car de part et d'autre du signe " = " , on trouve 2 unités de mesures différente : la coudée d'un coté, le mètre de l'autre.
(dire "tu l'exprime en fraction mais c'est un nombre" n'est pas correct non plus car une fraction peut être considérer comme un rapport de proportion. Une fraction est relative là ou le nombre est absolu )


Dire

0.5236 mètre = 1.5708 / 3 mètre

n'a aucun intérêt, je suis d'accord la dessus.
Par contre dire

1 coudée = 1.5708 / 3 mètre

ça a du sens, car on convertit une unité de mesure en une autre.
Tu vois ce que je veux dire ?

Au risque de me répéter, c'est la même chose avec le calcul de LRDP, cette forme

0.5236 = 3.1416 - 2.618

n'a aucun intérêt, mais

1 coudée = 3.1416 mètre - 2.618 mètre
en a un



Pourquoi alors le calcul lié à PI et Phi² serait davantage interessant que le mien qui n'exploite que 1.5708 ?

C'est une vraie question. De mon point de vue, c'est vraiment la même chose.


EDIT : après relecture de ce que je viens d'écrire, je persiste et signe :)
Le nombre d'or, ça n'existe pas. La divine proportions existe par contre et elle s'exprime - entre autre - sous la forme 1.618 / 1 .
Le nombre 1.618 à lui seul ne veut rien dire, c'est parce qu'il se présente sous la forme d'une fraction que cela signifie quelque chose.
Il n'est donc pas correct de dire "une fraction c'est un nombre", parce que l'idée qui se cache derrière n'a rien à voir : le nombre 1.618 n'est pas égale à la notion de proportion 1.618 / 1, même si numériquement, on obtient bien 1.618.

EDIT 2 : juste pour préciser - avant qu'on m'accuse d'être un troll - , je ne pense pas que le calcul donné dans LRDP soit faux ou inintéressant. Au contraire.
Mais c'est justement parce qu'il fait sens pour moi que celui que je donne a du sens - pour moi en tout cas :) -. Si mon calcul est ridicule (et il l'est peut être) alors celui de LRDP aussi, ou alors je n'ai pas compris le raisonnement de LRDP (ce qui n'est pas impossible, mais ça me ferait mal, j'ai bien du écouter la bande son 2-300 fois)

User avatar
Tamon
Posts: 51
Joined: 07 August 2013, 20:01

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by Tamon » 17 July 2016, 12:23

fanthomas wrote:pourtant je ne partage pas ton point de vue, ou plutôt ton point de vue m'étonne car il me parait incompatible avec celui permettant de déterminer la coudée dans LRDP, c'est à dire PI - Phi² en mètre.
au contraire c'est tout a fait compatible, seulement il convient d'utiliser les mots juste pour qualifier chaque chose...

la relation entre l'approximation de Pi (3,1416) et le mètre est en lien avec la coudée en mètre (0,5236 mètre) puisque 6 x 0,5236 = 3,1416 et permet donc d'exprimer cette aproximation de PI. C'est la seule "démonstration" rapidement expliqué qui "prouve" ce lien.

Après à partir des approximations Pi=3,1416 et Phi²=2,618 on a :

Pi/6 = Phi/5 = Pi-Phi² = (Pi+Phi²)/11 = 0,5236 et ce ne sont pas les seules égalités qu'on peut formuler à propos de cette coudée...
fanthomas wrote:En effet, PI et Phi² ne sont également que des nombre. C'est uniquement parce qu'on introduit la notion de mètre qu'ils deviennent compatible avec le calcul de la coudée.
Oui sauf que 3,1416 n'est pas le nombre Pi, de même 2,618 n'est pas le nombre d'or au carré. Comme je te l'ai deja dit ce sont des nombres que l'on peut considérer comme des approximations de ces nombres que sont Pi et Phi.

Après evidemment on ne peut pas construire quelque chose dans la réalité avec des mesures données par des nombres irrationnels... donc l'emploi de nombres décimaux, au pire, est ce qui convient le mieux.
fanthomas wrote:Ce n'est pas parce que le pyramidion fait un mètre de haut mais parce que la coudée s'exprime en mètre dans le sens ou 1 coudée fait 0.5236 mètre ! Si on utilisait autre chose que le mètre, la coudée mesurerait autre chose que 0.5236 . Cette valeur 0.5236 n'est valable QUE par rapport au mètre.
Ouf... enfin on est d'accord et on se comprend ;)

donc si 1 coudée = 0,5236 mètre alors 1 mètre = 1/0,5236 = 1,9098... coudées

Ce que je te dis depuis le début... et qui est une évidence.
fanthomas wrote:Pourquoi alors le calcul lié à PI et Phi² serait davantage interessant que le mien qui n'exploite que 1.5708 ?
Il n'est pas ininteressant c'est juste que c'est la même chose que ce que j'ai formulé plus haut (les égalités).

1,5708/3 = 3,1416/6

d'un point de vu mathématique ces 2 fractions on le même quotient donc elle "exprime" le même nombre 0,5236, après que tu ajoute ou non une unité de mesure pour donner du sens a ton raisonnement ou a ton observation est une autre chose, qui est tout à fait valable et justifiable selon comment on présente ceci.

ok 1,5708 est le coté de la base du pyramidion là je suis d'accord donc ça permet d'exprimer 1,5708/3 = 1 coudée ou que Pi/2 = 3 coudées c'est pareil.
Le temps se moque de tout, mais les pyramides se moquent du temps !

User avatar
Tamon
Posts: 51
Joined: 07 August 2013, 20:01

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by Tamon » 17 July 2016, 16:46

Après, tout ceci au final ne nous conduit nul part : on tourne en rond !

Je te rappel l'intitulé de ton sujet : PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Car, deja, la relation entre Pi, le mètre et la coudée royale n'est pas nouvelle. Ce n'est pas Jacques Grimault qui l'a "découverte". Funck-Hellet est le premier à l'avoir mentionnée en 1952...

Bien souvent ceci est considérer par les "spécialistes" comme une approche ésotérique... Les personnes allant à l'encontre des suppositions (souvent présentées comme des vérités) des egyptologues font selon eux de la Pyramidologie ! Personnellement, je n'aime pas ce mot et celui-ci (formuler par eux) montre bien a quel point ces "spécialistes" sont incapables de prendre en considération d'autre approches pourtant scientifique et non esotérique car elles ne coincides pas avec leurs visions (étriquées) des choses...

Bref, je propose de revenir à ton sujet.

La volonté des batisseurs ou le hasard ?

Je reviens si on poursuit sur ça...
Le temps se moque de tout, mais les pyramides se moquent du temps !

User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1506
Joined: 15 February 2014, 23:55

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by 'ABD » 17 July 2016, 17:59

fanthomas wrote:LAST LAST LAST REMARQUE, mais de taille !!!

Avec tout ce que j'ai dit plus haut, on peut créer un ultime convertisseur de mètre en coudée et de coudée en mètre !!!


1 coudè = 1.5708 / 3 mètre = 0.5236 ;
1 mètre = (1/1.5708) * 3 coudées = 1 ;

plusieurs chose sont remarquable ici :

Le niveau de précision utilisé pour PI : il est certain dans ce calcul, pour obtenir ABSOLUMENT le bon résultat, qu'il faut utiliser EXACTEMENT ces valeur pour PI/2 , sinon la coudée est fausse, ou le mètre presque presque presque juste ;)

Le fait que 1.5708 mesure ABSOLUMENT 3 coudées, et que de fait on retrouve une nouvelle présence du 3 de manière implicite (parce (1/1.57) x coudée = 1/3 <- ce n'est pas une approximation !!!), ce qui fait que le résultat est vraiment élégant !
Je trouve ça remarquable aussi ! :)

De passer de la coudée au mètre et vice-versa, par la moitié de la constante Pi, donne un "même outil" de construction !
Cette élaboration veut dire que l'on a pris en compte des "unités de mesures" avec les constantes pour bâtir le pyramidion ou la grande pyramide...
Peut-on également penser, alors, qu'il a été pris "aussi" en compte différents moyens de calculs, à savoir les imprécises comme les précises (280 / 56, 336 / 56, 5/6...) ?
Jcpo semble le confirmer et en "rajouter" lorsqu'il précise ceci :
Jcpo wrote:Salut,
Nous sommes d''accord sur le fait que des sommes ou soustractions de mesures donnant le nombre d'or ou pi découlent de la détermination de la coudée.

Néanmoins en plus des opérations :
hauteur + demi-coté = 261,8 mètres soit 100 phi² mètres
hauteur – demi-coté = 31,416 mètres soit 10 pi mètres


Il y a ces opérations qui ne dépendent pas de la coudée mais des dimensions du bâtiment :

demi-périmètre / hauteur = pi (en proportions : 22/7)
demi-périmètre / hauteur totale = phi² (en proportions : 55/21)
Pour obtenir tout cela en un seul format géométrique, d'obtenir les unités de mesure avec les constantes avec les calculs approximatives et celles exacts, ne peut vouloir dire qu'il n'y a qu'une seule "position" pour que cela tiennent debout, et donc d'en avoir totalement connaissance, sinon on y verrait une malfaçon !
En fait, la véritable question est : cherchez l'erreur, parce qu'il semble pas y avoir une once de hasard ni même d'erreur ! :idea:
Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !

fanthomas
Posts: 46
Joined: 17 June 2015, 20:09

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by fanthomas » 18 July 2016, 01:59

Bonsoir !
Après, tout ceci au final ne nous conduit nul part : on tourne en rond !
Oui et non :)

Déjà, de "tu viens de prouver que 1 = 1", on est maintenant d'accord sur le fait que mon calcul est tout aussi légitime que celui donné dans LRDP. De mon point de vue, c'est une belle progression, je me sens un peu moins ridicule d'un coup :)


Ensuite, on est maintenant également d'accord sur le fait que la base du pyramidion fait 1.5708 mètre et pas 1.57 mètre comme présenté dans LRDP. C'est sans doute évident pour vous, mais pour moi ce n'est pas anodin que le pyramidion exprime 2 unités de mesure différente sous forme d'un entier : 1 mètre x 3 coudées.

Autrement dit, ça a pris du temps, mais petit à petit on se comprend.

Bon après, je reconnais que cela ne concerne que moi et ne sert pas particulièrement le sujet.
(mais ça me fait plaisir quand même :) )

Je te rappel l'intitulé de ton sujet : PI et PHI dans la pyramide, du hasard ?
Tu as raison de me ramener au sujet de départ car c'est vrai qu'on s'égare un peu depuis "quelques" messages, merci de l'avoir fait.

Tu dis
"Pi/6 = Phi/5 = Pi-Phi² = (Pi+Phi²)/11 = 0,5236 et ce ne sont pas les seules égalités qu'on peut formuler à propos de cette coudée..."

Je suis tout à fait d'accord avec ça, et cette affirmation sert mon point de vue originel qui était
Pas besoin de connaitre PI pour le trouver partout, il suffit d'utiliser la coudée et sur un édifice aussi grand, il est certain qu'on trouvera un grand nombre de rapport jouant avec PI car la pyramide mesure "plein de coudée" de long sur "plein de coudées" de haut.

Idem avec PHI , à partir du moment ou on sait que 5 coudées forment le nombre d'or au carré, chaque multiple de 5 coudées pointera vers le nombre d'or sans même avoir besoin de chercher à créer ces rapports géométrique.

Idem pour le mètre car la coudée exprime PI en mètre, et puisqu'on utilise la coudée partout dans la pyramide, il est tout à fait logique de trouver des points de correspondance en mètre partout dans la pyramide, sans effort de conception particulier

Cela sert mon point de vue originel car s'il est possible de "générer" la coudée de plein de manière différente, qu'il est également possible de "générer" le nombre d'or, pi, ou le mètre de plein de manière différente. Alors il me parait assez probable de retrouver ces nombres dans la pyramide (pas le pyramidion, la pyramide !) par hasard.


Par contre le plus gros de ce qui a pu être dit dans ce sujet va à l'encontre de mon hypothèse de départ.
Actuellement, je pense que si le hasard peut expliquer un certain nombre de rapports dans la pyramide, clairement il ne suffit pas à tout expliquer.
Voire même, si hasard il y a parfois, c'est dans une minorité des cas de figures, pas une majorité.


Le rapport mis en évidence par Jcpo
hauteur + demi-coté = 261,8 mètres soit 100 phi² mètres
hauteur – demi-coté = 31,416 mètres soit 10 pi mètres
n'est pas un hasard pour moi, c'est certainement une volonté de l'architecte.

Le fait que l'unité de mesure commune au mètre et à la coudée permettant de mesurer la pyramide sous forme d'un entier pour la hauteur et la largeur, soit coudée / 2618 ne me parait pas être un hasard non plus (j'ai essayé avec - littéralement - des milliers de possibilités qui tombaient à coté avant de trouver cette fraction).


Mon point de vue sur le sujet a beaucoup évolué entre mon premier message et celui là.
Pour vous - les habitués du forums - , je peux comprendre que vous ayez l'impression de tourner en rond, mais mon point de vue à moi change petit à petit, je n'ai pas l'impression de faire du sur-place.

Après, peut être que je me contente de peu, je ne sais pas...

Mais quand je lis ABD
Je trouve ça remarquable aussi ! :)

De passer de la coudée au mètre et vice-versa, par la moitié de la constante Pi, donne un "même outil" de construction !
Cette élaboration veut dire que l'on a pris en compte des "unités de mesures" avec les constantes pour bâtir le pyramidion ou la grande pyramide...

Je me dis que, tout de même, cette conversation n'est pas complètement stérile.
Je ne suis visiblement pas le seul à voir l'intérêt de cette formulation.

Encore une fois, je m'excuse pour le coté brouillon - et parfois arrogant -de la plupart de mes interventions, mais je suis content de voir que tout n'est pas bon à jeter :)

User avatar
Tamon
Posts: 51
Joined: 07 August 2013, 20:01

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by Tamon » 22 July 2016, 11:16

Je dis "on tourne en rond" car aucun argument - à part l'exemple que j'ai présenté (qui ne relève pas de la géométrie de la pyramide) - n'a été émis en faveur de la volonté des bâtisseurs... Je te renvois au lien wikipédia de mon premier commentaire ou on y explique que la forme géométrque de la grande pyramide induit Pi et Phi et que ceci est donc - selon eux - dû au hasard... Donc si l'on veut démontrer une certaine volonté des bâtisseurs deja pour contrer cet argument il faut voir plus loin ou ailleurs que la forme géométrique sinon ça ne convaincra personne... l'intérieur (les conduits, les chambres...)de la pyramide peuvent être une autre voix également je pense... Mais tu peux faire tout les calculs que tu veux avec les dimensions extérieurs (pyramide ou pyramidion même si ?) ce n'est pas suffisant... Pour eux c'est de la pyramidologie !

Et il ne suffit pas de dire "pour moi c'est ceci ou cela". Il faut appliquer un raisonnement juste et approprié, être objectif et exposer des choses concrètes et précises.
Le temps se moque de tout, mais les pyramides se moquent du temps !

fanthomas
Posts: 46
Joined: 17 June 2015, 20:09

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by fanthomas » 30 July 2016, 05:00

Bonsoir Tamron,

Excuse moi de te répondre si tardivement, je suis débordé de travail en ce moment et mes pauses sont rares.

Incroyable mais vrai, je suis d'accord avec tout ce que tu viens de dire :)

Je n'ai simplement pas le temps actuellement de reprendre tout mes calculs, d'enlever ceux qui ne servent à rien et de synthétiser les idées que j'aimerais faire passer.
Mais j'ai bien l'intention de le faire, sous forme d'animation pour illustrer mes raisonnements et représenter visuellement les mesures en coudée et les mesures en mètre, parce que c'est trop abstrait de tout considérer uniquement sous forme de nombre, cela permet l'argument "un nombre c'est un nombre" ou "tu prouves que 1 = 1", ce qui n'est plus vrai si ces nombres sont des images représentant un mètre ou une coudée car les nombres deviennent alors la représentation d'une idée et pas autre chose.

J'aimerais me ré-intéresser à ce que j'ai appelé "le nombre d'or en coudée", basé sur l'ajout ou la soustraction de l'inverse de PI/2 pour obtenir Phi² ou l'inverse de Phi , que j'ai trouvé davantage en suivant une intuition qu'en faisant un raisonnement géométrique. Je n'ai pas eu le temps de me re-pencher dessus mais je suis curieux de comprendre comment cela s'applique exactement dans le pyramidion. On en a pas trop parler de ce "nombre d'or en coudée" , le nom est mal choisi mais je continue de penser que c'est intéressant, d'autant plus sachant que l'inverse de PI/2 est utilisé dans le calcul de conversion d'une coudée en mètre que j'ai proposé.

Bref, j'ai bien l'intention de retravailler le sujet, mais je vous proposerais seulement le résultat plutôt que de flooder le forum comme je l'ai fait :)


J'aimerais bien créer une représentation de la pyramide en 3D pour permettre à qui veut d'avoir accès à toutes les mesures facilement et de s'en servir comme base de travail.
Sais tu ou je peux trouver un plan détaillé de la pyramide et de chacune des salles / tunnel ?
Donc si l'on veut démontrer une certaine volonté des bâtisseurs deja pour contrer cet argument il faut voir plus loin ou ailleurs que la forme géométrique sinon ça ne convaincra personne... l'intérieur (les conduits, les chambres...)de la pyramide peuvent être une autre voix également je pense...
Je suis peut être naif mais je me dis qu'en partant d'une représentation 3D translucide de la pyramide, en représentant visuellement tout les rapports possible et imaginable en pouvant tourner autours et avoir accés instantanément à tout les calculs, toutes les mesures ; en pouvant ensuite superposer tout les rapport trouvés pour mettre en évidence l'opulence des résultats, déjà, ce serait assez convaincant.

Malheureusement, la forme est souvent aussi importante que le fond pour convaincre, mais en l'occurrence je le ferais davantage parce que j'aime faire des animations interactive et parce que le sujet m'intéresse ; après ça convaincra si c'est convaincant :)

Quand j'aurais une base de travail convenable, je reviendrais sans doute vers vous - les gens du site - pour m'aider à répertorier les différents rapport de proportions existant. Ca peut être un super projet :)
Ca me plairait bien de le faire en tout cas :)

piphipi
Posts: 290
Joined: 06 January 2014, 21:37

Re: PI et PHI dans la pyramide, du hasard ? :)

Post by piphipi » 30 July 2016, 12:26

Il y a des plans sur http://www.cheops.org
Et un fil sur lrdp, avec des documents à télécharger....

Post Reply