Go to footer

Réforme ?


Re: Réforme ?

Message par Morrgane3 » 19 Mai 2017, 03:24

ntéressant... mais pas tout à fait satisfaisant (la phrase n'a pas vraiment de sens). Il y a beaucoup plus terre-à-terre.
Dernière édition par Morrgane3 le 22 Mai 2017, 04:19, édité 1 fois.
Morrgane3
 
Message(s) : 1
Inscription : 18 Mai 2017, 10:44


Re: Réforme ?

Message par Lafla » 19 Mai 2017, 19:27

D'accord, mais est-ce que tu peux développer ? qu'est-ce qui n'est pas assez terre-à-terre ? les topos ? mes explications ? je peux les reprendre au besoin.

C'est vrai que les topos ce n'est pas vraiment terre-à-terre, on est même déjà à un haut niveau d'abstraction. Mais le point que je voulais avant tout souligner, c'est qu'il n'y a pas que Stop mensonges ou les Ummites qui proposent des généralisations de la logique, les mathématiciens bossent également dessus. Croire que les mathématiciens sont bloqués par principe dans une forme de logique dont ils ne sortent jamais est une idée fausse : la logique est un objet d'étude comme un autre, un domaine dans lequel on peut explorer de nouvelles voies, comprendre de nouveaux mécanismes, etc... Cependant une fois sortis de la logique binaire classique qui est aussi la plus simple, les choses se ramifient et se complexifient un peu, c'est normal.
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 338
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38


Re: Réforme ?

Message par Lafla » 12 Juin 2017, 21:52

http://culturesancestrales.fr/viewtopic.php?f=50&t=3167#p24961

Passionnante étude de Quentin Leplat encore une fois... les explications sur la géométrie interne de la GP par exemple sont beaucoup plus simples, cohérentes et convaincantes que celles de JG qui, rappelons-le, ne sont qu'un amas de bribes éparses sans relations logiques ni conclusions :roll: (pour le moment en tout cas, puisqu'on attend toujours le deuxième film pour savoir sur qui il n'aura pas pompé cette fois... roh c'est vraiment de la méchanceté gratuite là :lol: )

Cela dit, en tant que moderne, je ne pige toujours pas ce culte, cette fascination, cette vénération des multiples carrés. Certes, ce sont des structures remarquablement simples, et on sait aussi l'importance du théorème de Pythagore et des triplets pythagoriciens, triangles 3-4-5 etc. dans l'Antiquité la plus reculée, mais pourquoi ne pas avoir choisi par exemple des fractions d'un angle droit, ou des multiples triangles équilatéraux, ou autre chose ?...

On voit émerger ici une science mégalithique plutôt monomaniaque : des multiples carrés, encore des multiples carrés, toujours des multiples carrés... personnellement je n'ai rien contre, mais ne connaissaient-ils donc rien d'autre ?
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 338
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38


Re: Réforme ?

Message par Lafla » 17 Juin 2017, 19:10

En flânant dans les jardins de Versailles sur Google Earth, quelques remarques :

- à partir du centre du bassin de Latone (le nez du Mickey), en visant l'extrémité du bras sud du grand canal (le centre du petit demi cercle) on trouve un alignement Est Ouest précis à un demi degré près ; cette droite et le grand canal forment un triangle à peu près 5 - 12 - 13 ;

- à partir du même point en visant l'extrémité du bras nord, on trouve le coucher du soleil au solstice d'été à deux degrés près ; en poursuivant cette droite jusqu'à la Manche on tombe sur Etretat à trois degrés près ;

Voilà 8-)
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 338
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38


Re: Réforme ?

Message par thierry632 » 21 Juin 2017, 09:08

Bonjour Lafla,

Heureux de te savoir toujours aussi présent et tout aussi passionné par ton domaine de prédilection.
Je te dédie ce montage que je nommerais les sens et les maths.
Image
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 477
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14


Re: Réforme ?

Message par Lafla » 22 Juin 2017, 23:39

Merci Thierry632 :) j'ajoute que le bras ouest du grand canal et le bassin de Latone donnent une distance d'environ 2,236 km, mais c'est à vingt mètres près cette fois, pas top top comme relation... :x :lol:

Ton illustration avec les multiples carrés est esthétique mais un peu alambiquée... j'étais justement en train de travailler sur une présentation simple de ce genre de méthodes géométriques :

https://www.petit-fichier.fr/2017/06/22/multiples-carres/

C'est encore un peu brouillon mais l'essentiel y est, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, d'autant que c'est gratuit (on est chez Lafla, pas chez BTLV... :arrow: et paf !)

Passionné, oui, toujours autant, et ma passion née avec LRDP1 survit aux clashs de toutes sortes, parce que je pense vraiment qu'il y a quelque chose derrière... pas aussi énorme que ce que certains suggèrent, mais quelque chose tout de même. Quand on dit que les bâtisseurs ont des connaissances mathématiques extraordinaires, ils en ont sans doute plus que ce qu'on pense officiellement, mais ça reste très classique voire carrément élémentaire pour nous modernes. Je vais décevoir certains fantasmes (encore) mais pour ma part je n'ai absolument rien appris de nouveau niveau maths fondamentales, j'ai juste vu quelques illustrations amusantes de principes pythagoriciens longuement éculés avec des gros cailloux, c'est tout.

Et quant aux illusions d'optique, cela illustre à merveille comment l'intuition peut être trompée alors que la raison ne l'est pas :ugeek:
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 338
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38


Re: Réforme ?

Message par thierry632 » 23 Juin 2017, 20:45

Bonsoir Lafla,

Cette présentation n'est pas de moi mais d'Howard Crowhurst que tu pourras retrouver sur nurea.tv au sujet de l'agencement d'un édifice à vocation sacrée (mémoire défaillante pour en préciser le nom).

Les calculs avec des valeurs algébriques ramenées à l'unité et son triple, puis son sextuple etc sont inappropriés et trompeurs mais ronronnent bien (b=1, a=3, 2ab=6, (a au carré) - (b au carré) = 8, (a au carré) + (b au carré) = 10
et enfin (6 au carré) + (8 au carré) = 100

La valeur angulaire est du même ordre: arctan (3/4) = 2 arctan (1/3)

Cette géométrie "sacrée" se veut entière pour être harmonieuse et exclue toute irrationalité (exception faite des angles que l'on tente par contre d'agencer en proportions simples: simple au double etc).
Une recherche de l'ordre, tel celui des agencements célestes, dans un monde de désordre, notre réalité terrestre, ce qui consiste en une spécification de nos mathématiques et un but tout différent qui ne peut exprimer tous les champs d'étude que nous investissons de nos jours.

Cette recherche si orientée et si particulière peut cependant avoir un sens philosophique respectueux de l'ordre naturel et de sa conservation, une notion de polarité et de complémentarité appliquée à chaque intervention sociétale humaine.
Sur ce point il semblerait fort probable qu'ils nous aient largement dépassés de par la longévité de leurs réalisations.
La pierre est quasi éternelle à notre échelle alors que le fer est quant à lui plus à même de tuer que de durer, et pour finir l'atome tue autant qu'il dure: massivement et présent pour une éternité au regard de notre espérance de vie, ce qui en somme boucle la progression :mrgreen: .

Un grand merci pour ton petit pdf qui se veut clair et concis et qui je l'espère tout comme toi réconciliera les non matheux avec ta discipline.

PS: Je ne dis plus notre discipline car distancé depuis des lustres, comme tu le sais, par la clarté de tes posts :D
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 477
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14


Re: Réforme ?

Message par Lafla » 24 Juin 2017, 12:10

Je reviens justement sur mon post précédent dont tu parles :
http://culturesancestrales.fr/viewtopic.php?f=16&t=2739&start=660#p24930

J'y montrais comme l'utilisation des nombres complexes permet de voir que la somme des petits angles d'un triple carré 18,43° et d'un septuple carré 8,13° donne exactement (en valeurs irrationnelles) le petit angle d'un double carré 26,57° :

(3+i)*(7+i) = 20 + 10i = 10*(2+i)

La figure qui traduit cette démo est encore plus limpide :
Image
On aligne dans un quadrillage 3 septuples carrés horizontalement plus 1 verticalement (en orange) pour former un triple carré (en violet). La somme des deux angles en question se retrouve alors précisément dans le triangle vert, qui est un double carré. Notez que l'affixe du point I est bien 20+10i, comme prévu par le calcul.

Pendant que j'y suis, j'ajoute que la suite 1,3,4,7,11,18,29,47,... qui apparaît dans le post et qui est construite sur le modèle de la suite de Fibonacci, est appelée suite de Lucas et est utilisée dans un test de primalité concernant les nombres de Mersenne, appelé test de Lucas-Lehmer. Ce test a permis de trouver le(s) plus grand(s) nombre(s) premier(s) connu(s) à ce jour (7/01/2016), à savoir 2^(74 207 281) - 1, un nombre qui comporte plus de 22 millions de chiffres quand on l'écrit en base 10.

Et enfin, je ne peux pas voir ta formule sur les arctangentes

arctan(3/4) = 2 arctan(1/3)

sans citer la fameuse formule de Machin, du nom de son découvreur John Machin en 1706, qui l'a utilisée pour atteindre les cent premières décimales de π, record de son époque :

4 arctan(1/5) - arctan(1/239) = arctan(1) = π/4 radians.

Traduite en termes de géométrie mégalithique, elle dit que la différence entre 45° et 4 fois le petit angle d'un quintuple carré est précisément le petit angle d'un 239-uple carré... eh oui, les multiples carrés ça peut aller chercher très loin :o Preuve par les nombres complexes :

(1+i)*(239+i) = 239 + i +239i - 1 = 238 + 240i = 2*(119+120i)
(5+i)^4 = (25 + 10i - 1)² = 4*(12+5i)² = 4*(144 + 120i - 25) = 4*(119+120i)
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 338
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38

Précédent

Retour vers Index du forum

Retour vers Géométrie et mathématiques



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité