la théorie du dédoublement du temps

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 26 February 2015, 01:20

Bonsoir; le resultat des experiences dont tu parle m'etonne à peine.
J'en profite pour rapporter cette polémique au sujet des capacités du cerveau dont on a dit pendant longtemps qu'elles ne représentaient que 10% du potentiel cérébral.Cette affirmation serait né dés l'origine des neurosciences du fait que l'etude du cerveau se faisait alors notamment sur des bléssés de guerre et autres commotionnés.Il apparu que les lésions cérébral frontal,contrairement à celles des autres regions du cerveau,n'entrainaient pas d'handicap moteur comme perte de la parole ou paralysie des jambes,de quoi on inféra que la partie frontale du cerveau n'etait pas utilisée,ce que l'IRM allait apparement totalement démentir,sauf que les neurologues ne sont pas tous d'accord entre eux.Il est reconnu que toutes les regions du cerveau sont globalement fonctionnelles,mais que chaque partie ne fonctionne pas avec la même intensité,notamment celle enfoui dans la mémoire,ou plus généralement celle qui a trait à la perception,et plus exactement à son degré.Nous sommes de fait stimulé par notre environnement,et produisons une reponse.L'urbanisation fut semble-t-il le point depart d'une reorganisation neuronal,ou plutôt de la repartition de l'energie à travers le circuit neuronal.Dés lors que le mode de vie change le cerveau s'adapte,coupé de son lien exclusif avec la Nature des regions s'atrophient sans cesser de fonctionner,le rendement baisse si on peut dire.Inutile d'être neurologue pour comprendre ça,un organe peu ou mal utilisé perd de sa capacité même s'il continue de fonctionner.La polémique a lieu car nous vivons dans un monde manichéen,même et peut être surtout chez les scientifiques,donc cette diatribe n'a aucun intérêt,elle ne fait que révéler que l'ideologie est toute aussi pregnante dans le monde scientifique qu'ailleurs,nous devons donc reflechir par nous même à partir des faits avérés.

Le fait est que la science la plus pointue a decouvert que l'energie-matiére tout comme l'espace temps ne sont pas continus,mais discrets.Cela veut dire que ces grandeurs ne sont pas des lignes mais une succession de points,c'est pourquoi elles sont discontinues,car la distance entre 2 points est toujours un multiple d'une distance minimale et irreductible, d'une unité fondamentale appelée constante,ou quantum.C'est en quelque sorte le 1 de l'Univers,son unité.Pour le temps elle egale 10^-43 sec ,et 10^-35 m pour l'espace.Cette quantification naturel des grandeurs physique peut se comprendre comme leur structure,or nous y sommes forcément intégrés,ce qui devrait nous rendre capable de percevoir de quelque maniére que se soit ces quantités infinitésimales.Si tel est bien le cas alors tout s'explique naturellement,car cela signifie que la pensée,la conscience,est aussi rapide que la lumiére,et que donc on la voit venir comme une personne qui s'approche de nous si on se passe les choses au ralentis.
C'est notre manque d'attention qui nous ecarte de cette perception,c'est pourquoi elle passe pour imperceptible,mais ce que l'esprit conçoit l'esprit le vit.Bien sûr il ne s'agit pas de lire dans une boule de cristal,ou d'être quelqu'un d'exceptionnel,mais simplement d'admettre que ce qu'on nomme inconscient c'est uniquement l'arriére plan de la conscience,sa nature profonde,son lien avec l'espace-temps dans toute sa profondeur et ses nuances.Ce sont nos mode de vie qui nous diminuent,nous atrophient et nous corrompent,et c'est cela même qu'il s'agit de depasser,et j'ai trouvé que le coeur est la clé,car tant que l'esprit se poursuit il se fuit,et voudrait-il commencé par se fuire qu'alors il se poursuivrait,mieux vaut rester tranquille,et aimer,cad se taire,et ecouter vraiment,ouvrir son coeur bon sang!Et non pas son esprit,car l'esprit vient du coeur et non l'inverse,et nul n'a l'esprit ouvert si son coeur est fermé,l'indifférence et l'insouciance sont des chiméres,des choses que l'on croit vraies et bonnes mais qui nous paralyses et nous detruisent,c'est pourquoi je hais ce monde d'artifices et d'illusions,oui je hais ce monde conquérant et destructeur,pervers et violent,menteur et tricheur,perdu et errant,fou et amnésique,superficiel et mort vivant,presqu'entiérement deshumanisé,chosifié et marchandisé,abruti à longueur de temps,et d'une immense vanité,d'une indolence insensé,toujours dans la crainte et la méfiance,se croyant rusé tout en se sachant soumis et dependant,oh tout ce qu'on veut sauf vivant,car vivre c'est penser imaginer créer inventer innover,toutes choses dont l'industrie et la banque se sont emparé pour nous depouillé du savoir vivre et nous jeter dans l'habitude et la dependance afin de nous asservir par le mensonge l'illusion et le gadget,le rêve qui n'est en vérité qu'un cauchemar où se consument les parvenus ,plus insatisfaits et perdus que jamais.
Je ne pense pas être hors sujet,se fabriquer un bon potentiel c'est d'abord se reveiller,sortir de l'abrutissement generalisé,planifié et executé par les gouvernants politico-financiers et consorts.
Inventer nos relations,innover les rapports sociaux,sortir des modes et des modéles,redevenir un adolescent,renouer avec sa memoire d'enfant,savoir dire non,et assumer fierement le chatiment,faire confiance au lendemain,pardonner pour rester soi,et rêver pour être dans le vrai,oui rêver surtout,car c'est ainsi qu'advient la réalité.
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

steff
Posts: 72
Joined: 08 January 2014, 17:20

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by steff » 26 February 2015, 22:39

Salut à tous !

Bravo Bramapoutre et encore merci pour ce que tu viens d'écrire. Non, tu n'es pas hors-sujet, tu es au contraire en plein dans le vrai et tu mets le doigt sur le (ou les) problème principal(aux). Ton propos éclairé et pertinent caresse mon esprit dans le sens des synaps. Moi aussi je déteste ce monde tel qu'il nous est vendu (et oui, car qu'on soit d'accord ou pas, on paye...). Mais quand tu abordes ce genre d'idée avec le commun des mortels, tu es immédiatement traité de misanthrope, quand ce n'est pas d'antisocial. Les gens sont tellement formatés qu'ils sont incapables de constater leur propre déchéance intellectuelle, et surtout celle, plus inquiétante, de la société entière. Le système est tellement bien huilé qu'aujourd'hui si tu critiques ce système, ou que tu le remets en cause, tu te fais fustiger par les propres victimes de ce système, trop aveuglés pour se rendre compte de ce qu'ils sont vraiment : des esclaves.
Oui, il faut oser le mot car je n'en ai pas trouvé d'autre pour définir ce qu'est le monde du travail, c'est de l'esclavage. A l'époque où cette pratique était monnaie courante, il n'y avait aucune différence. Qu'on le veuille ou non les esclaves, s'ils n'étaient pas payés, étaient quand même nourri (bah oui, sinon ils travaillent plus, ils meurent...) et logés (bon c'était pas le Hilton non plus...). Le principe est toujours le même, seule la forme a changé, pas le fond. On te donne l'impression que tu a le choix, mais en fait tu n'en as pas. Tu es obligé de travailler pour vivre, pour manger, pour avoir un logement... Donc de choix il n'y a pas. On peut me dire : oui mais on peut choisir son travail. Vraiment ? Tous les travailleurs effectuent quotidiennement des tâches qu'ils aiment et qu'ils ont choisies ? Je serais curieux de voir le résultat si on faisait un sondage chez tous les travailleurs pour savoir exactement quelle proportion fait le travail dont ils rêvaient enfant. Ca ne doit pas monter très haut...
Aujourd'hui avoir un compte en banque est obligatoire. Je ne compte plus les automates et les commerces qui ne prennent QUE la carte bleue. Et grâce à cette carte et aux paiements électroniques, votre banquier sait tout de vous. Ce que vous aimez, ce que vous faites, ou vous allez... Tout est tracé. Votre téléphone portable permet de savoir, à 300 mètres près, où vous êtes en temps réel. Facebook a été financé à 63 % par une société écran appartenant à 100 % à la CIA, qui récupère et archive TOUS les messages échangés sur ce réseau qui n'a de social que l'idée que les gens s'en font. Depuis des dizaines d'années, les USA constituent un fichier génétique mondial, dans lequel les surpuissantes sociétés de prévoyance (mutuelles, assurances-vie, ...) piochent copieusement afin d'exclure tous ceux qui présentent des risques de maladies trop élevées, ou d'augmenter leur mensualité, car tout s'achète y compris (et surtout) la santé. Qu'on se rassure, cela arrivera bientôt chez nous. C'était d'ailleurs dans le programme de Sarkozy s'il avait été réélu en 2012 (vérifiez vous-même).
Nous sommes sous contrôle de la naissance à la mort, et certains pensent que nous vivons dans un monde libre ? C'est là qu'on se rend compte de l'ingéniosité du système. La plupart des gens se croient libres alors qu'ils sont esclaves de leur banque, de leur boulot, d'internet... Et même pour ceux qui critiquent le système (ils sont de plus en plus nombreux mais ça ne change rien), on a trouvé les bouc-émissaires parfaits : les politiciens. C'est toujours de leur faute. Et la philosophie de comptoir bien franchouillarde débarque dans toute sa stérilité : tous des pourris ! Ah bah là, c'est sûr on va avancer... Sauf que, dans les pays industrialisés, les politiciens n'ont PLUS AUCUN POUVOIR. C'est une illusion comme tout le reste. On peut avoir Hollande, Sarkozy ou Jean-Claude Vandamme comme président, ça ne changera rien. Ce sont tous les pantins des entreprises du CAC 40. La France est gouvernée par Total, Dassaut, PSA, bref par le MEDEF, pas par les ministres.
Si le massacre intellectuel s'arrêtait là, ce serait déjà très grave mais visiblement cela ne suffit pas pour la haute élite. Si vous voulez libérer un pays, une bande de mercenaires suffisamment nombreux et motivés suffit, mais pour bâtir une nation, faire renaître un pays de ses cendres il vous faut impérativement de l'éducation. On doit impérativement éduquer le peuple si on veut construire une société saine pour l'avenir. Pourtant notre société "moderne" fait EXACTEMENT LE CONTRAIRE. Tout est fait pour nous abrutir, pour faire en sorte qu'on ne réfléchisse pas trop. Ca commence dès l'école où on t'inculque de force des principes non fondés et non prouvés ("les pyramides sont des tombeaux", alors qu'on a JAMAIS RETROUVE de corps ou de momie dans une pyramide, y compris dans des pyramides qui n'avaient jamais été ouvertes par d'éventuels pilleurs), ça continue en entreprise ou on te fait croire que la seule chose qui compte c'est le nombre inscrit en bas à droite de ta fiche de paye, et que tout le reste n'est que folklore. Et tout au long de ta vie, la télé est là pour t'abrutir un peu plus. Le concept est tellement ancré dans la tête des gens qu'ils peuvent aujourd'hui l'affirmer sans détour et ça ne choque personne. Exemple : " Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective 'business', soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit.[…] Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible." Ces mots sont ceux de Patrick Le Lay, président de TF1 de 1988 à 2008, et sont tirés d'un ramassis d'aberrations inhumaines qu'on a pompeusement appelé "livre", mais qui n'a sûrement pas été écrit par lui. Lors de mon (court) passage chez RMC, il m'a fallu faire l'interview de cet odieux personnage (bon ok, mais faut bien manger...). Je vous livre un extrait tel quel :
Moi : "Dans votre livre, vous dites que les émissions de TF1 ont pour but de vider le cerveau du téléspectateur afin de le rendre disponible à la publicité. (ndlr : notez que j'ai volontairement grossi le trait de son propos, mais il ne me reprendra pas...) Ne craignez vous pas que vos téléspectateurs vous lisent, qu'ils soient vexés par cette considération et que l'audimat de TF1 s'en ressente ?
P. Le Lay : (après un rire à mi-chemin entre le sadisme et le dédain) Mais, voyons, un peu de sérieux ! Les téléspectateurs de TF1 ne lisent pas !"
Voilà... Chacun en fait ce qu'il veut... Cette déclaration m'a, à l'époque, tellement choqué que j'avais du mal à dormir par la suite. La chose est assumée : TF1 a pour but d'abrutir les gens, et le concept est tellement rodé qu'on peut le dire ouvertement sans que les téléspectateurs ne se rendent compte du phénomène. Pour le président de la chaîne, ses propres "clients" sont des cons et ça ne sert à rien de leur proposer de la culture ou simplement de la qualité, ils ne sont pas capables de l'apprécier. Et puis, après tout ce sont les annonceurs qui le payent et pas l'abruti fan de The Voice...
Mais la télé-réalité fait plus de mal que le simple abrutissement du peuple (qui est déjà beaucoup...), elle nous inculque des valeurs malsaines que certains reproduisent inconsciemment dans leur quotidien. Un exemple : un type qui participe au maillon faible et doit éliminer un autre candidat ne sera jamais syndicaliste une fois revenu dans le monde de l'entreprise. Et ce principe est présent dans tous les "jeux" de télé-réalité. Ils n'éliminent pas des concurrents, des adversaires ou des ennemis, mais des gens comme eux, des collègues en fait. Donc cela nous habituent a écraser nos semblables et empiler les cadavres pour atteindre le sommet. L'arrivisme ne se cache plus, c'est aujourd'hui une qualité.
On subit a grande échelle la même formation que les CRS. On nous forme à être des tueurs, qui ne réfléchissent jamais, et qui ne s'écarte pas de l'objectif pour lequel ils ont été programmés. Des robots en fait, ou des esclaves inconscients...
Il est aujourd'hui difficile, pour ne pas dire impossible, de faire sortir l'humanité de ce carcan, puisqu'on a persuadé tout le monde qu'il n'y a pas de meilleurs système (ce qui est totalement faux...), et qu'être une pute est la règle, que tout est justifiable si c'est fait pour gagner du fric.
Formatée ainsi, l'humanité n'est pas prête à se poser les bonnes questions et à agir en conséquence. Ce qui ne rapporte pas d'argent est inutile. Combien de fois m'a-t-on dit : "c'est bien gentil tes histoires de pyramides, mais ça paye pas les factures..." Oui, c'est hélas vrai, mais si on ne fait que des choses qui rapportent, à quoi servent les sentiments ? A quoi bon tomber amoureux ? L'amour, le vrai, ne rapporte pas d'argent mais enrichi le coeur et l'esprit de celui qui l'éprouve et de celui qui le reçoit. Ce n'est pourtant pas une valeur côtée en bourse... (sans mauvais jeu de mot). Un sourire ne coûte rien, mais il peut tout changer dans des rapports humains.
Alors, avec tout ça, l'humanité n'a ni le temps, ni l'occasion de réfléchir aux incohérences et aux lacunes de notre histoire. Si la télé nous vide le cerveau, à force nous finissons par manquer de matière grise pour réfléchir, donc c'est plus dur. Qui plus est le rythme de vie que l'on nous impose est trop rapide pour qu'on ai le temps de penser à autre chose. C'est pour cela que, même si nous avons la faculté de nous déplacer dans le temps spirituellement pour anticiper l'avenir, il nous est désormais difficile d'exploiter correctement les informations que nos voyages temporels nous rapportent. (je savais bien que je retomberai sur le sujet de départ...) Encore faudrait-il que l'humanité soit consciente de cette capacité, et on ne lui en laisse ni le temps, ni l'occasion, et encore moins l'équipement pour...

Petite précision : quand tu dis qu'on utilise que 10 % de notre capacité cérébrale, ce n'est pas tout à fait vrai. Il s'agit en fait d'une légende urbaine qui part d'une incompréhension (là encore...). Je le tiens d'un neurologue : en fait nous utilison environ 60 à 70 % de notre cerveau en fonction des cas. C'est déjà un problème puisque la médecine admet qu'elle ne comprend pas la fonction de 30 % de notre masse cérébrale. Mais en fait, nous n'utilisons que 10 % de notre cerveau AU MEME MOMENT, c-a-d qu'à un instant T nous n'utilisons jamais plus de 10 % de notre cerveau. Mais cela ne veut pas dire que 90 % ne sert à rien, ou qu'on ne sait pas à quoi ça sert. c'est juste que le reste ne fonctionne pas au même moment, les tâches étant parfaitement réparties dans des zones bien distinctes.

Voilà, j'ai encore fait trop long :? , mais quand on me lance sur ce genre de sujet...
"Mais qu'est-ce qu'elle a cette ampoule ?"
Nikola Tesla ...ou Claude François, je ne sais plus...

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 27 February 2015, 00:14

Salut Steff;
Oui.Que dire de plus. On terrorise les gens,alors forcément ils sont effrayés,et se méfient des objecteurs de conscience.L'entreprise est devenu le point de contrôle où au nom de la securité on réglemente à tout va,on interdit à l'exés,on oblige à outance,on dresse et on discipline,on met au pas.D'un côté on pose un temps pour la parodie syndicale,mais le reste du temps on fait comprendre que tous propos politiques est interdits,on repére ceux qui s'y adonnent,et puis on s'arrange pour les ostraciser,et le pire c'est qu'on y prend un malin plaisir.Enfin,que veux-tu,le conditionnement est tellement profond comme tu dis,et même la bonne cause est investit par toutes sortes d'opportunistes,des gens qui trouvent là un déboucher pour leur existence,comme si c'etait un rôle de cinéma. Vraiment je n'y comprend plus rien,le manque de culture et de lucidité est gigantesque,les gens qui mémorisent et répétent ce n'est pas ni de la culture ni du savoir,c'est seulement un metier pour vivre,ou une façon de se tromper soi-même,et puis qu'importe suffit de tous ces constats améres,les choses qui doivent arriver arriverons,le fatalisme s'est installé,la puissance financière y a mis le paquet,c'est un acte de guerre envers et contre les peuples,d'ailleurs le TAFTA est toujours en cours de "negociations",vaste parodie ou chacun joue son rôle,mais où l'issu est dejà programmée depuis le debut,c'est juste un temps de flatterie et de corruption,car en vérité tout le monde voit et constate que le néo-libéralisme à la main haute,et chacun s'inquiéte de sa petite vie.
Il faut croire que nous vivons un temps prophétique,une espéce d'eschatologie préliminaire,en marge de laquelle la Memoire Anscestrale semble se reveiller,comme si les temps anciens nous apparaissaient à l'horizon,se rapprochant chaque jour d'avantage.
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 27 February 2015, 01:17

Que sait on de la lumière,elle interagit à tous les niveaux,son rapport à l'espace-temps est par definition différent du nôtre,elle explore des regions pour nous inaccessibles,elle garde comme l'eau mémoire de tout,elle est le livre de la vie et comprend dans sa structure fine plus d'informations qu'on ne peut en lire,elle est le messager du ciel,elles racontent les etoiles,elle occupe tous les temps dans le même instant,elle ignore l'espace où pourtant elle brille,c'est une chose des plus extraordinaire,paradoxale,etrange et mystérieuse,elle est la mère de tous les êtres,l'origine même de la matiére,le seuil indepassable de l'Univers,Le Commencement.
Où etiez-vous lorsqu'elle etait là sans matiére ni espace ni temps? Où pouviez-vous bien être sinon en elle,et qui êtes vous sinon emanation,poussiére d'etoile que la Loi rassemble et structure,et qu'est la Loi sinon enfant de la lumière.
Physiquement parlant,son espace est egale à 0,et sa seconde est eternelle,et ça ne surprend presque personne.La lumière a dejà tout fait,tout connu,tout vécu et ça n'etonne personne.
Ok. Je la tiens pour un être,bien plus réel que n'importe qui ou quoi,et si illusion il y a alors c'est nous pour elle,nous sommes comme son rêve,et notre réalité n'est que le reflet de la sienne.

L'energie c'est bien connu voyage plus vite que la matiére.Conséquence,elle sait ce que nous ignorons,elle est même la seule à savoir et à informer.Tout corps absorbe et émet de la lumiére,être attentif à cela n'a rien d'extraordinaire,c'est juste une question de bon sens et de lucidité,et je sais bien qu'on ne sait d'elle que ce qu'elle veut bien révéler,et la limiter à ce qu'on en sait scientifiquement à ce jour ne peut en rien la limiter,j'estime cela franchement deraisonnable,mais lui faire dire ce qu'elle n'a pas dit serait bien pire,et puis il ne s'agit pas tant d'en parler que de la vivre,et la vivre c'est à jamais la découvrir,c'est se taire et ne rien attendre,faire le vide,pour elle.Et c'est tout.
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 28 February 2015, 00:17

Bonsoir;
Si vous estimez qu'une chose est bonne alors vous desirez la faire connaitre,car si elle prend plaisir à faire du bien comment la remercier mieux qu'en multipliant de telles occasions.Bien sûr qui veut faire l'ange fait la bête dit on,mais alors pourquoi de faire la bête ne conduirait il pas à faire l'ange,or quoi de plus facile que faire la bête lorsque justement on en est une,aussi veuillez pardonner mon hardiesse et ma maladresse,et accorder à ce qui va suivre une attention particulière ne serait-ce qu'un court instant,car il en va de notre harmonie avec le reste,car son regard à elle dont je vais vous parler en 2 mots et trés simplement est comme une musique,un arrangement,une melodie.Lumière,de toi il s'agit,et fou celui qui a honte de toi,insensé celui qui te diminue,avisé celui qui te craint,prudence donc,et precision.

Dèjà sait-on qu'en général le froid contracte et le chaud dilate,ainsi la densité varie et donc la masse par unité de volume.Et ce que la température cause à son echelle,la vitesse en fait autant à la sienne.Ainsi a-t-il été théoriquement démontré puis empiriquement prouvé qu'un corps fortement accéléré se contracte dans le sens de sa vitesse.Cette contraction s'accompagne d'une dilatation du temps,et d'une augmentation de la masse.Ce dernier point empêche le depassement de la vitesse de la lumiére,car plus un corps s'en approche plus sa masse augmente,il faut donc une force toujours plus grande pour accélérer ce corps alors que l'accélération augmente la masse et exige une force toujours plus grande,or à la limite de la vitesse de la lumière la masse devient infinie,de sorte que même une force infinie ne pourrait pas l'accélérer.
De nos jour une horloge atomique peut mesurer des écarts de 10^-15 seconde,et une nouvelle generation encore plus précise et fonctionnant à l'Ytterbium a été devoilé en 2013 par un laboratoire americain http://www.lemonde.fr/sciences/article/ ... 50684.html,déjà depuis 1971,deux horloges au césium,une restée au sol et l'autre dans un avion en vole ,on permis de constater que la mobile retardée de 332 nanoseconde par rapport à celle restée au sol.D'autre mesure plus complexes ont mesuré le phénoméne,par exemple les muons produits par les rayons cosmique dans la haute atmosphére(15km) se desintégrent en 2*10^-6 sec,ils ne devrait donc pas atteindre le sol que pourtant il atteignent par effet relativiste compte tenu de leur vitesse,effet sans lequel ils seraient desintégrés avant d'avoir parcouru 600m.De nombreux autres exemples sont observables dans les accélérateurs de particules où elles se desintègrent plus lentement par rapport à l'observateur.

Donc,dilatation du temps et contraction de l'espace en proportion de la vitesse par rapport à celle de la lumière.Fait scientifique non seulement empiriquement mesuré mais surtout utilisé dans nos technologies notamment pour elaborer la précision GPS.Mais allons plus loin et poussons la logique à son terme.
Si donc je suis un rayon lumineux,un photon,je me deplace par definition à la vitesse de la lumière,ce qui signifie que ma seconde se dilate à l'infini,elle est donc eternelle,pareil pour l'espace qui se contracte à 0,donc je l'occupe en entier,je suis partout en même temps quand bien même vous me voyez passer par là ou par ailleurs,mon referentiel est différent du vôtre,nous n'avons pas le même point de vue.
Au regard de ceci il n'est pas etonnant que la lumière soit vecteur d'informations,et je trouve prodigieusement stupide de ne pas en tenir compte quand on a connaissance de l'effet relativiste,à croire que ces scientifiques connaissent déjà tout de la lumière dans ces moindres recoins,sans qu'il n'y ai rien de spécial à signaler,or rien n'est plus faut,la densité d'informations portée par la lumière est au contraire prodigieuse,mais accessibles de façon limitée à nos detecteurs artificiels,nous reste à y ajouter la dedection naturelle,et là encore les preuves ne manquent pas de notre profonde interaction avec la lumiére http://www.spirit-science.fr/doc_humain ... otons.html,et ce lien n'en livre qu'un aspect,c'est en nous qu'il faut chercher,et personne ne sera là pour nous aiguiller,il faut nous debrouiller et decouvrir par nous même ce lien particulier profond et naturel que la lumière entretient avec toute chose.
Mon opinion est simple,la lumiére est esprit,mémoire et action,elle inspire toute quête sentimentale ou spirituelle,de même qu'elle est à l'origine et dans le deroulement de tout phénoméne physique.
Image
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 28 February 2015, 20:18

Salut;
Je retranscris ici le passage d'une page consacrée à la synchronisité historique,qu'on trouve sur ce site http://dossiers.secrets.free.fr/temoignages/index.htm
"Lincoln est elu au congrés en 1846,Kennedy en 1946
le premier est president en 1860 et le second en 1960
l'homme qui succéde à Lincoln s'appel Johnson,né un Jeudi en 1808
celui qui succéde à Kennedy se nomme aussi Johnson,né un Jeudi en 1908
les epouses des deux présidents ont chacune perdu un enfant à la Maison Blanche
les deux hommes ont été assassiné par balle dans la tête,Lincoln au théatre Ford,et Kennedy dans une Lincoln de marque Ford. Leurs deux présumés assassin ont eux-même été assassiné par balle avant leur procés.Quelques jours avant son assassinat la secrétaire de Kennedy l'avait mis en garde,elle avait un mauvais pressentiment.Elle s'appelait Evelyne Lincoln.'

Voici une histoire autrement plus etonnante,je la resume.
Une petite fille,Laura Buxton,un aprés midi du Printemps 2001,dans la banlieue de Manchester.On fête l'anniversaire des 50 ans de mariage des grands parents.Le grand-pére offre un ballon gonflé à l'helium à la petite qui décide d'y inscrire ses coordonnées avant de le lacher.L'aprés-midi se poursuit et s'achéve,la petite fille n'y pense dejà plus,les jours passe.Or,non loin de là,à environ 250km,en pleine campagne londonienne,le ballon se decide à atterrir et echoue dans un jardin où joue une petite fille du même âge que la premiére.Du même âge et portant même Nom et même Prénom.
Elle decide d'avertir qu'elle a trouvé le ballon,et les 2 enfants finissent par se renconter.C'est alors qu'elles s'aperçoivent qu'en plus de porter le même nom elles ont même âge et même taille,de plus chacune d'elle prend soin d'un labrador noir,d'un lapin blanc et d'un cochon d'Inde marron.
Précisons que le jour du RDV,bien que l'une soit blonde et l'autre brune,elles etaient vêtues pareil.
Aujourd'hui les 2 jeunes femmes ont depassé la vingtaine,elles sont toujours amies et essaient de se voir le plus souvent possible.
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

steff
Posts: 72
Joined: 08 January 2014, 17:20

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by steff » 01 March 2015, 13:48

Salut à tous !

Salut Bramapoutre !

Visiblement, nous sommes d'accord sur l'état des lieux de la société. Ce n'est pas rien, car si nos propos peuvent sembler d'une banalité affligeante, lorsqu'on sonde son entourage, on se rend compte que si beaucoup de gens admettent que le monde ne tourne pas rond, nous sommes finalement assez peu à penser que notre système n'est pas le meilleur possible. Etrangement, pas mal de gens pensent que notre système est quasi-parfait, en tout cas qu'il ne peut y en avoir d'autre, et que si ça dérape c'est à cause des personnes qui gèrent le système et pas à cause du système lui-même... !!! C'est faux, tous les modèles économiques prouvent que le système capitaliste ne peut durer éternellement, qu'il a forcément une fin (plutôt violente d'ailleurs...) et qu'il est auto-destructeur puisqu'il faut toujours bouffer un autre pour grossir (chaque élément étant obligé de grossir, sous peine de disparaître). Sauf qu'à force de se bouffer les uns les autres, il n'y aura plus grand monde, voire personne. Qu'on se rassure l'économie mondiale aura imploser bien avant ce cap ! Il aurait du s'autodétruire depuis longtemps, mais des petits malins ont opéré de petites réparations dangereuses pour éviter son effondrement. C'est ce qu'à fait Sarkozy, qu'on a honteusement qualifié de "sauvetage de monde" (qu'est-ce qu'il faut pas entendre...), en ré-injectant 2000 milliards de dollars virtuels pour ré-équilibrer les comptes des banques qui ont perdu NOTRE argent en jouant avec. Au passage, on a pas les moyens de réduire la faim dans le monde (ce qui coûterait beaucoup moins cher...), mais pour les banques, on peut ! Le problème est que notre ex-président de petite taille et d'origine austro-hongroise (tiens, ça me rappelle quelqu'un...), qui n'a absolument rien inventé, n'est pas le 1er de l'histoire à faire ça. Aujourd'hui, le total des valeurs financières échangées à Wall Street est sept fois supérieur à la valeur du stock total d'or et de diamant de la planète. Ce n'est quasiment que de l'argent virtuel. Vous imaginez si un seul agent du système veut récupérer ses billes ? Mieux : une grosse coupure d'électricité planétaire et pouf !! Plus rien, plus aucune entreprise n'a de valeur, plus aucun pays n'a d'économie, plus aucun compte en banque n'existe... Nous ne retournons pas au moyen-âge, mais à l'âge des cavernes, tant l'homme moderne est incapable de vivre sans électricité. Pensez-y.

Concernant la lumière, à qui tu voues un véritable culte (ce n'est pas une critique), elle est évidemment vecteur d'informations, tout comme la matière. C'est d'ailleurs je pense comme ça que les bâtisseurs ont fait pour les pyramides et tout le reste. Ils ont analysé l'information contenue dans la matière et l'ont modifiée électromagnétiquement. En gros, ils lui ont ordonné de peser moins lourd, par exemple. Ils ont fait la même chose avec la lumière, ce qui est visiblement indispensable pour eux pour leurs voyages spatiaux (ils viennent de très, très loin...).

Pour revenir au sujet de départ (oui, parce que je te jure que notre conversation presque privée s'écarte sérieusement du sujet de départ !), l'idée de message contenu dans la lumière apporte une corrélation évidente avec le dédoublement du temps. Nous sommes capables de voir l'avenir, même sur une période très courte, soit par déplacement temporel inconscient, soit par dédoublement du "soi" qui se balade à sa guise dans la dimension espace-temps (la 4ème). Ainsi, ce dédoublement produit un second "moi" qui se déplace plus vite que moi dans cette dimension. Ne parle-t-on pas d'être de lumière ? Et là, ça prend tous son sens. car un être de lumière peut, en théorie, se déplacer à la même vitesse que la lumière sans qu'il y ait de limite physique puisqu'il n'a pas de masse et, donc, n'a pas pas besoin d'une quantité infinie d'énergie et surtout (car c'est là le vrai problème de se déplacer à la vitesse de la lumière) il ne créé pas de trou noir. L'être de lumière (le second "moi") utilise la lumière non seulement pour se délacer hors de toute limite physique, mais aussi pour ramener l'information du futur, la lumière devenant le contenant même de cette information. Cela rejoint ce que tu as décrit.

L'histoire des "Laura Buxton" est connue et je peux te dire qu'il y a même une quantité impressionnante de témoignages similaires, sur toute la planète. Je pourrais t'en rapporter une bonne centaine mais on s'écarterai encore plus du sujet ! Quant à Kennedy, j'ai tellement étudier le sujet (j'ai pondu un dossier complet sur ce thème en 1996), que je peux t'affirmer aujourd'hui que je sais qui l'a fait assassiner et, surtout, pourquoi et je peux te garantir que cela n'a absolument rien à voir avec Lincoln. c'est même beaucoup plus simpliste que ce que l'on croit ! Encore une fois, ce n'est qu'une histoire de fric ! Mais cela a une corrélation avec des événements plus récents (attentat du 11 septembre entre autre...) et ça prendrait des heures à expliquer... Mais je suis sûr de mes sources.

Bref, j'admet la corrélation entre Lincoln et Kennedy parce qu'elle est évidente et, pour moi, avérée. Mais les vraies questions sont pourquoi et comment. Et là je peux te dire qu'on a pas finit d'en parler ! J'ai ma théorie sur la question qui émane directement de l'enseignement des prêtres de l'oeuil d'Horus (seule principe religieux que je respecte, même si je ne pratique pas), et tout cela s'explique logiquement. Mais je le répète, ce serait très long à expliquer d'autant que cet enseignement, conçu pour être la base de notre civilisation, a presque totalement disparu alors que ce sont ces principes mêmes qui régissent notre vie de tous les jours. Mais nous sommes trop enfumés par la connerie mondiale pour nous en rendre compte.
"Mais qu'est-ce qu'elle a cette ampoule ?"
Nikola Tesla ...ou Claude François, je ne sais plus...

User avatar
remich
Posts: 103
Joined: 12 February 2014, 14:57

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by remich » 22 April 2015, 17:19

Pour ceux qui voudraient un support écrit concernant la théorie du dédoublement du temps, je suis tombé sur l'article suivant :
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/97/ ... -futur.pdf

Perso il me manque encore des éléments pour une compréhension complète de la théorie, le sujet reste à creuser ;)

source : http://www.nexus.fr/

guillaume_m
Posts: 12
Joined: 04 May 2015, 12:29

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by guillaume_m » 19 September 2015, 16:18

Bonjour,

Si durant la dernière période de chamboulement electro magnetique on a pu voir l'avenir et qu'on a construit en conséquence toutes ces choses (pyramide, etc...) pourquoi ?, elle servent a nous protéger maintenant, à faire de nouveaux faire venir les autres....

Maintenant qu'on sait a quoi ressemble la terre a la fin des temps, quel est l’intérêt d'avoir construit cela pour nous ?

de raphelis
Posts: 62
Joined: 04 August 2015, 19:47

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by de raphelis » 23 September 2015, 07:46

Bonjour Steff


je n 'ai rien lu d 'aussi juste depuis des lunes et des lunes! :!: :!: :!:
je plussoie a 300%
l 'eveil des conscience n est pas la regle helas :idea:
je n 'ai pas de TV depuis plus de 15 ans et je sais que j 'ai pris la bonne decision voila 15 ans quand je l 'ai balancé par la fenetre , tant j 'avais compris que rien de bon n e sortirai de cet ecran hypnotiseur et "abrutiseur!" :evil:
Merci
Marie De

Post Reply