la théorie du dédoublement du temps

giamilos
Posts: 124
Joined: 24 March 2013, 17:40

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by giamilos » 21 June 2013, 19:32

Merci pour ces liens JCPO, trés intéressants et vus sont un angle différent avec beaucoup de similitudes.

Akottoka
Posts: 614
Joined: 24 March 2013, 02:55

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by Akottoka » 24 May 2014, 20:53

On leur donnera à tous un morceau de vérité, il ne tient qu'à eux d'apprendre les uns des autres...

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 25 May 2014, 16:13

Dans le cas où l'energie se deplace plus vite que la matiére,ce qui est le cas quand son support est la lumière,sont temps s'allonge comparativement à celui de la matiére,de sorte qu'elle enregistre plus d'evenements que cette dernière.

Pour l'energie 1 seconde = 1 seconde
pour la matière 1 seconde = 1 seconde
mais si on pouvait comparer la seconde de l'energie à celle de la matiére on verrait qu'elle ne sont pas égales,que celle de l'energie dure un multiple de celle de la matiére,que un jour pour la lumiére sont comme mille ans pour la matiére,ou mille ans pour la matière sont comme un jour pour la lumiére.Or il s'avére que tout deux correspondent et echangent,voilà qui est bien etrange pour deux entités qui n'existent pas dans le même temps,ce qui m'améne à penser,puisque le fait est là,que les ouvertures temporelles,ou du moins celle là,jamais ne se referme.Or,s'il est reconnu que mon double est mon "corps" energetique et lumineux,il se trouve en effet logiquement en mesure d'informer mon corps matériel,autant sur le passé qu'il a déjà vécu,que sur l'avenir qu'il est en train de vivre,relativement à mon présent bien entendu!

C'est quand même fou cette histoire,pourtant c'est logique,si la vitesse modifie l'espace-temps,et que deux entités se deplacent à des vitesses différentes,alors différe aussi leur espace temps,de sorte que la projection de l'un sur l'autre comporte le même nombre d'événements mais dans un intervalle objectivement différent,quoique pour chacun se soit le même dans son temps propre,car ils ne différent en fait que par comparaison,laquelle devient quand même raison par le rapprochement qu'opére la Nature entre lumiére et matiére,entre mon corps astral et mon corps terrestre puisque nul n'est matière sans être lumière.
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

User avatar
Quetzal
Posts: 46
Joined: 25 December 2014, 20:02

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by Quetzal » 06 January 2015, 01:00

Bonsoir à tous ! :)

Je trouve cette théorie du dédoublement du temps très charmante est intéressante. J'ai l'impression que "ça me parle" ! L'intuition, la prémonition, les mots sont pauvres quand il s'agit de dépeindre ce qu'on peut inconsciemment ou subconsciemment projeter dans un futur pour voir le résultat, tirer les conclusions, et appliquer ces conclusions dans notre présent.
Certains diront que "de toute manière c'est n'importe quoi, il s'agit juste d'anticiper mentalement!" Je pense que non, ça va beaucoup plus loin que de l'anticipation mentale consciente et réfléchie, raisonnée.

J'ai découvert cette théorie via cette vidéo :
ψ Mon fichier PDF sur les calculs de la Grande Pyramide : http://pdf.lu/c1Qs ψ
ψ Ma vidéo exposant ces calculs (à partager !!!) : http://youtu.be/2472W1hafKw ψ

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 14 February 2015, 12:54

Bonjour;

Tout le monde connait le spectre electromagnétique
Image
Chaque couleur est attachée à une longueur d'onde par rapport à la distance parcouru par la lumiére en 1 seconde,ce qui affecte à chacune d'elle une fréquence,laquelle multiplie le quantum d'energie ,cad la constante de Planck,de sorte que chaque fréquence posséde une energie qui lui est propre(son quanta).Ainsi une onde radio posséde nettement moins d'energie qu'un rayon gamma,et le rouge en posséde moins que le vert,et encore moins que le bleu.
La constante de Planck egale 6,626*10^-34 joules par seconde. Le Joule egale une force de 1 Newton se deplaçant de 1m,et le Newton egale une force pouvant transmettre une accélération de 1m/seconde au carré,cad transmetre en 1 seconde une accéleration de 1m/s à chaque seconde,à une masse de 1kg placée dans le vide. 1 Joule/sec = 1 Watt.
Une energie que multiplie un temps est egale à une action.Une action est ceci capable de fournir un travail,et le travail se mesure lui aussi en joule car il correspond à une force s'appliquant sur une distance. La force peut tout autant correspondre à une masse accéléré qu'à une energie que multiplie un temps,car on ne peut actionner ni même concevoir une force sans
énergie,or l'inverse n'est pas vrai.C'est donc en s'appliquant au temps que l'energie devient force,cad action.

Rien,absolument rien,strictement rien ne nous empêche de substituer la lumiére par le temps,il existerait alors un spectre temporel à l'image du spectre electromagnétique,et possédant son propre quantum comme cela est montré dans les unités de Planck qui relit les trois constantes h(celle de Planck),G(gravitationnelle),et c(vitesse de la lumière.

Image

Le quantum de temps est alors de 10^-43 sec à un coefficient prés,et celui d'espace egale à la distance parcouru par la lumière en un quantum de temps vaut 10^-35m à un coefficient prés lui aussi.
JP Garnier Malet parle de goutte de temps,mais c'est beaucoup plus petit qu'une goutte d'eau,rien dans l'Univers n'est egale ni plus petit que le quantum d'espace ou de temps.Si par exemple je ramenais le quantum d'espace à 1 m,il me faudrait alors être plus grand que l'Univers observable,cad que l'Univers serait trop petit,donc c'est impossible.Imaginons maintenant ce quantum ramené à la taille d'un atome,alors l'atome verrait son rayon passé à un million de milliard de métres,soit un volume de 10^45,ce qui autoriserait notre Univers à en accueillir 10^33 au lieu des 10^80 qu'il contient,il en manquerait alors 10^47 pour faire tout ce qu'il a prévus de faire.Il fallait bien que tout ceci soit réglé avant la Création voulu par le Créateur,sans quoi rien ne serait qu'insignifiance et désordre,lors que dans le réel tout est mesuré,de quelque façon que se soit.

Tout au plus êtes vous capable de ressentir une seconde,alors rendez vous compte 10^-43,c'est pour nous un temps totalement imperceptible cela va de soi,et nos instruments les plus sophistiqués peuvent au mieux saisir 10^-15 sec,vous vous rendez compte de l'ecart,le quantum est 10^28 plus bas.

Dans la théorie du dedoublement nous trouvons 2 vitesses supraluminiques,nous avons avec Co=c=vitesse de la lumière : C2 = 7*C1 = ((7^3)/12)*10^5*Co. Cad 2,856*10^6 fois la vitesse de la lumiére pour C2.

Bref,3 temps différents signifiant que le Futur vit plus d'evénements que le Passé qui en vit plus que le Présent,et quand je dis plus c'est un euphémisme.Cela signifie que le passé est mieux informé que le présent mais moins que l'avenir.
Mon passé en sait plus que moi mais moins que mon avenir,et tout 2 tirent présent du mien,de sorte que ce que mon passé fait pour moi résulte de ce que mon avenir fait pour lui,car chacun desire un bon présent,et c'est l'unique moyen de l'obtenir,pour nous trois.

Pour finir je trouve que les nombres qui apparaissent dans la théorie du dedoublement méritent, en plus d'être mis en paralléle avec les données du style LRDP,une arithmosophie appuyée,car d'aprés l'auteur de la théorie celle-ci correspond avec ce que les Anciens appellaient l'Alpha et l'Oméga,le Début et la la Fin des temps,cad le cycle de dilatation et de contraction du temps réglé sur la grande année,cycle qui ne devient catastrophique qu'en fonction de nos états d'âme et de pensée,un peu comme si Dieu s'approchait periodiquement en resserrant ainsi les 3 temps de l'Humanité pour y puiser le destin de l'univers qui est le leur en depit d'être le sien.
Last edited by bramapoutre on 28 March 2015, 15:17, edited 1 time in total.
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 14 February 2015, 21:32

J'ignore si la théorie du dedoublement est correct dans la forme,mais le fond qu'elle indique je l'estime réel.Cependant quelque chose me gêne,pour la designer je citerai Akottota: "C'est peut-être à force de rechercher une dimension secréte que les spectateurs n'arrivent pas à s'expliquer le lapin qui sort du chapeau.."
Peut être est-ce en effet notre regard qui doit changer,pas la peine de tordre le temps,suffit de le bien voir tel qu'il est dans la lumière,en toute simplicité.


Si le Futur n'avait pas de présent je vois pas comment il pourrait exister,de même pour le Passé.
Voyez,le Présent n'est-il pas constamment à cheval entre les 2 autres? Donc de même qu'il me faut un avenir,le Futur a besoin d'un présent,simple echange de bons procédés. De là on pourrait se demander où réside l'utilité du Passé.Et bien c'est de lui que sont sorti les 2 autres,ainsi il y eut d'abord le Passé,puis le Présent et le Futur,tous 3 possédant le même volume mais une densité différente.Le Passé est le plus dense,il est l'Infini par excellence.Quoi de plus léger que le Présent,une bulle d'air dans le vent,une goutte d'eau dans la tempête.Tant qu'au Futur simple reflet du passé,sa projection.
Disons que le Passé est un projecteur et le Futur un ecran. Manque le film incarné par le Présent,silence on tourne! Ha oui,et c'est quoi le film?

J'insiste.Derriére comme devant vous n'est que l'infini au quel vous donnez forme par le Présent.
Changer le Présent c'est changer le film.N'ayez crainte,le projecteur et l'ecran sont toujours le même,l'infini vous dis-je!
Dieu a soufflé une âme et pétrie un corps fait de nombres et de géométrie,car de même a-t-il fait pour toute la Création,afin que le Présent sache quel film tourne,quelle bobine est en lui et se deroule.Ainsi l'Etre s'est mis a raconter comment il jugule et conjure son infini,et l'espace naquit,l'obscurité et ce qu'elle occupe,la lumière et ce qu'elle éclaire,toutes les choses visibles ou invisible,ainsi que tous les êtres.
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

bramapoutre
Posts: 1206
Joined: 05 June 2013, 01:05

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by bramapoutre » 16 February 2015, 22:40

Tous pour 1 et 1 pour tous telle est notre devise. Donc les 3 temps sont pour le Temps qui lui aussi est pour eux.Si tous le monde est pour tous le monde alors nous sommes pour nous.Si nous sommes pour nous alors il n'est pas bon d'être pour soi si ce n'est pas pour nous,car négliger le nous déséquilibre le tout dont le soi fait évidement partie.

Là où tu est,en cet instant même,comme toi ton futur est vivant.Comme toi quelqu'un dans ton passé vit,vieillit et meurt,et chacune de vos trois existences pourtant separées communique avec les 2 autres pour un jour se retrouver pleinement dans le même présent,comme il arrive qu'on le soit parfois mais toujours de façon hélas furtive et brouillée.

Je ne me sentirais pas le présent d'un passé s'il n'y avait un passé qui se sent le présent.Et je ne me sentirais pas le passé d'un futur s'il n'y avait un futur qui se sent le passé.Alors si le futur a dejà tout vécu,et puisque le passé est en train de vivre,cela signifie que les temps sont accomplit,et que mon futur c'est l'instant présent.
Tous mes post datent du temps où ce forum se nommait LRDP,c'est à dire avant qu'il ne fut associé à un portail commercial et rebaptisé LSDA puis Cultures Ancestrales.

Akottoka
Posts: 614
Joined: 24 March 2013, 02:55

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by Akottoka » 17 February 2015, 13:58

le temps comme on le vit n'est qu'un sens qui nous permet d'assoir la conscience, au point où je me dis que dans la réalité de l'univers, le temps n'existe pas ou plutôt, tous les "temps" existent. Nous sommes en quelque sorte prisonnier de notre conscience du temps.
On leur donnera à tous un morceau de vérité, il ne tient qu'à eux d'apprendre les uns des autres...

User avatar
thierry632
Posts: 478
Joined: 19 March 2013, 19:14

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by thierry632 » 18 February 2015, 12:20

L'éternité c'est long, surtout sur la fin :D

steff
Posts: 72
Joined: 08 January 2014, 17:20

Re: la théorie du dédoublement du temps

Post by steff » 25 February 2015, 18:34

Salut à tous !

Au contraire d'agnocere, je ne trouve pas que cette vidéo donne dans le spectaculaire, pas plus que le titre du post n'est accrocheur... J'ai vu des trucs plus funky que la conférence de JP Garnier Malet, d'ailleurs où sont les bimbos à gros seins style JT italien, les flashes de lumière et les couillons qui votent par SMS...

Un peu de sérieux, ce principe de dédoublement du temps n'est pas une théorie à étudier, c'est un fait constaté par de nombreuses expériences. Je me souviens d'une qui va complètement dans le sens de ce que dit JP Garnier Malet et qui était, il me semble, dans un des opus de l'émission "L'univers de Stephen Hawking". Je n'ai pas trouvé de lien sur Internet, alors si quelqu'un le trouve, d'avance merci. Dans cette expérience un scientifique prend un panel de cobayes (humains) assez large composé de personnes de toutes ethnies, toutes cultures et tous niveaux intellectuels et sociaux.

Dans un 1er temps, chacun de ces cobaye, branché de moultes électrodes, visionne individuellement des centaines d'images impersonnelles mais significatives et très variées afin de faire naître des sentiments bien précis, aussi bien positifs (sérénité, joie, bonheur...) que négatifs (dégoût, peur, haine...). Cette 1ère phase n'a pour but que d'identifier les réactions cérébrales (électriques et/ou chimiques) par rapport aux images visionnées.

Puis, dans une seconde phase, on retire certaines images de la liste pour ne conserver que celles qui provoquent une réaction systématique et similaire chez tous les cobayes. Puis on rediffuse les images individuellement aux cobayes. Evidemment, elles sont diffusées dans un ordre aléatoire qui change à chaque visionnage et pour chaque cobaye. Mais cette fois-ci on mesure exactement le moment où la réaction cérébrale se produit par rapport au visionnage. Et là on tombe du 172ème étage sur des cactus : systématiquement, la réaction cérébrale se produit AVANT que le cobaye ne voit l'image. C'est de l'ordre du centième de seconde, mais quand même, il n'est pas censé savoir ce qui vient après, puisque l'ordre change à chaque fois. Par exemple, lorsqu'on a peur le cerveau produit une substance chimique qui ralenti le rythme cardiaque afin d'atténuer la panique. Dans l'expérience, si l'image suivante était une image qui fait peur, le cerveau commençait à produire la substance chimique 1 centième de seconde avant que l'image n'apparaisse. Si l'image suivante était apaisante, le cerveau commençait à se détendre 1 centième de seconde avant qu'elle n'apparaisse, etc...

Et ce n'est pas constaté dans 60 ou 70 % des cas, mais dans 100 % !!! Et pour tous les cobayes !!! C'est comme si notre cerveau préparait le terrain avant chaque sentiment ou événement. Mais comment ? Soit il y a bien dédoublement de la dimension temporelle, permettant à un autre moi d'aller voir ce qu'il y a devant et de revenir me prévenir, soit c'est ma propre conscience qui effectue des déplacements temporels très court afin d'anticiper le futur immédiat, donc le temps de le dire, le présent.

Je ne connais pas suffisamment bien le domaine des rêves pour pouvoir confirmer ou non le propos de JP Garnier Malet, mais cela me semble tout a fait logique. Cela expliquerait ce qu'on appelle intuition, prémonition, sensation de déjà vu... Des ressentiments que l'on rencontre tous les jours et qui nous sont bien utiles, qu'on le veuille ou non. De toute évidence, de nombreuses cultures antiques accordaient plus d'importance que nous aux rêves et aux messages qui y sont délivrés. Cela signifie peut-être que si l'on travaillait un peu plus cette "aptitude" à lire l'avenir qui semble tout à fait naturelle, nous serions en mesure de voir le futur sur des périodes plus longues et ainsi mieux l'appréhender.

Mais c'est sûr que si on continue d'être obnubilé par des considérations, matérielles ou pas, totalement futiles et inutiles dans 99 % des cas, on ne risque pas de progresser dans ce domaine et on comprend mieux pourquoi nous avons perdu la maîtrise, et même la connaissance, de ce "pourvoir".
"Mais qu'est-ce qu'elle a cette ampoule ?"
Nikola Tesla ...ou Claude François, je ne sais plus...

Post Reply