Ils ne comptaient pas en Base10

ratjepihac
Posts: 55
Joined: 01 February 2016, 10:24

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by ratjepihac » 09 February 2016, 13:55

Julianstouch, un grand merci pour ton schéma, on va pouvoir travailler correctement avec ça!

Je n'ai pas tout compris à la suite de la théorie, je te l'avoue. Ce que j'en retire, c'est que quelqu'un de très intelligent (dieu? extraterrestre?) a dit aux bâtisseurs des pyramides (égyptiens?) d'utiliser le mètre en coupant 10000 en 4.
Tu me reprendras peut-être (je l'espère), parce que là je pense que j'ai tout faux. Mais.
Comme le fait si bien remarquer piphipi, il y a un problème détalon, qui ne me paraît pas réglé dans la réponse qui suit.
Et ton explication ne me dit pas en quoi c'est plus simple de tracer un cercle plutôt que de prendre une corde de longueur un multiple du mètre (étalon proposé).

De plus, comme tu l'as vu, cette corde permet de multiplier mais pas de diviser (problème lié à la notation flottante, je supprimerai ou retirerai peut-être cette phrase à l'avenir, vu que ça tourne un peu en rond).

Ensuite, la comparaison verre/bouteille me rappelle Voltaire "Les pieds sont faits pour porter des chausses. Aussi portons nous des chausses".
Il me semble plutôt que la bouteille est un contenant qui contient plus que ce qu'il te faut. Donc tu verses une partie du contenu de la bouteille dans un verre qui contient à peu près ce qu'il te faut.
Ce n'est pas la fonction qui fait les caractéristiques de l'objet. C'est les caractéristiques de l'objet qui font la fonction. Et les caractéristiques de l'objet sont l'expression d'un besoin:
"j'ai besoin d'avoir plus d'eau à disposition" -> "je vais construire un objet qui en contient beaucoup" -> "la fonction de cet objet sera un réservoir".
J'ai l'impression que tu as pris le problème à l'envers, mais dis-moi vite si je me suis trompé.

Du coup pour moi la partie inutilement compliquée reste "je prends un étalon" -> "j'établis un autre système de mesure à partir de cet étalon".

Alors après, prendre la vitesse de la lumière comme base au mètre est certes compliqué, mais ça a l'avantage d'être aussi ultra-précis. Un trade-off que je n'ai pas l'impression de retrouver dans la méthode proposée ici.
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran

User avatar
Chris B
Posts: 1094
Joined: 04 March 2013, 14:11

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by Chris B » 09 February 2016, 17:37

ratjepihac wrote:... C'est pour ça que j'ai demandé si ils utilisaient une notation flottante. Parce que du coup, si tu n'as pas de notation flottante, tu peux pas écrire 1,5 coudées...
Rappel : La coudée n'est pas la mesure égyptienne de base. Elle est issue d'un système baptisé "digital".
une coudée = 7 palmes = 28 doigts
Aucune difficulté donc pour écrire ou tracer 1,5 coudée ou beaucoup plus précis. ;)
"Donne et tu recevras, cherche et tu trouveras !"

julianstouch
Posts: 49
Joined: 02 February 2016, 17:30

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by julianstouch » 09 February 2016, 18:52

Ma théorie se base sur un fait logique, c'est que les égyptiens, comme beaucoup d'autres civilisations étaient intelligents.
Je suis tombé récemment sur une découverte d'une semelle datant de la préhistoire.
Comment peut-on sciemment se dire que l'homme de cro-magnon ou qu'importe l'époque, se trimbaler pieds nus dans la neige ou le désert, et crier aille ouille quand il marche sur des petits cailloux. Et en pagne avec 2 feuilles de vigne ?
Il a pris un objet qu'il a du travailler pour se faire une protection. Comme un peau de loup, j'en sais rien, je n'y étais pas. Mais je refuse de croire que pendant 10.000 ans (durée aléatoire), on reste pieds nu.

C'est ce que dis LRDP, précisément pour les égyptiens mais à l’échelle plus haute des autres civilisations.
Mais alors comment se fais-ce qu'on en sache rien ?

LA COMMUNICATION !
Ma théorie, c'est qu'il y a des problème de communication.

Les transitions de culture se sont toujours déroulées de 2 manières :
- tiens un peuple différent ... on tue tous ces païens, on vole leur nourriture, et on casse leur symbole.
- tiens un peuple différent ... on discute un peu, on prend des notes et des infos... puis on tue tous ces païens, on détruit le reste pour être les seuls à avoir l'information et le pouvoir.

Cite moi un moment de l'histoire où 2 civilisations ont fusionné ? pas évident.
Même dans les séries on voit ca, regarde Walking Dead... quelle référence, merci :)

Ce que j'explique (et je n'ai pas fini) c'est que les égyptiens ont "transmis" leur savoir de ce qu'ils ont compris en bossant pendant 3000 ans, à différentes autres civilisations, avant de se faire ravager par les romains, et piller par les suivants.

Dans mon exemple, l'égyptiens raconte que la Terre tourne autour du Soleil, il fait un point et un cercle autour. Il marque en 4 ce cercle et explique que ce sont les points d'equinoxes et de solstices.
Et que la vitesse de la lumière va 10.000 fois plus vite.
Ok ils ne connaissent la vitesse de la lumière probable, alors d'où vient se 10.000 ?
Je cite des passages :
"Les textes de grec ancien utilisent le mot « myriade » pour 10 000, souvent dans un sens figuré pour signifier un grand nombre indéfini."
"Le grec classique utilisait les lettres de l'alphabet grec pour représenter les chiffres grecs : il utilisait la lettre capitale mu (M) pour représenter 10 000"
Alors l'égyptien à dis que la Terre tourne comme ca autour du Soleil depuis très longtemps. Longtemps comme indéfini 10.000 M
Ce que comprend le gars en face, qui ne comprend rien aux hiéroglyphes ni au langages, c'est : la terre a un centre, et en la coupant en 4, on obtient 10,000 M.
Tu préfère avec des précisions?

Je te donne un autre exemple :
L'égyptien te montre comment il compte : il montre son pouce, compte ses phalanges, puis te remontre son pouce. Il dis : avec ton pouce, tu compte jusqu'à 12 comme ci ... avec ton pouce, ok ?
Qu'est ce qu'a compris le gars en face ? Avec son pouce il compte ses 12 lignes de la mains séparant ses phalanges. Donc 1 pouce = 12 lignes. Pas 12 phalanges.

Second exemple :
Voici une corde, je fais des noeuds, et j'obtiens 12 segments. Un segment se compte entre 1 noeud et le suivant. Un segment est notre unité de mesure.
On a cru qu'il nous montrait les noeuds, donc on a dis que c'était une corde à 13 noeuds.

Troisième histoire :
Je te remontre mon pouce, je compte 1, je te montre mon pouce. Je prend la corde, je te montre mon pied, la coince sous mon pied, je te montre un segment , et je te remontre mon pouce pour te dire qu'un segment de la corde est compté 1, et qu'il y en a 12, comme les phalanges.
Ce que tu crois comprendre : j'ai bien compris l'histoire du pouce qui vaut 12 lignes, et tu me montres ton pieds, ton pouce et tu comptes douze. Un pied vaut 12 pouces, ok merci ! En plus ca parait crédible.

Quatrième histoire :
Voici notre grande pyramide ! C'est une station météo / horloge terrestre / horloge cosmique. Elle est grande non ? elle fait 440 d'une extrémité à l'autre, sur ces 2 cotés, largeur et longueur, c'est une base carrée.
Avec pas mal d'expérience, on peut commencer à bien comprendre l'égyptiens : Extrémité, 440, 2. "extrémité, bout" = Arpent, 440 par 2 = 440 / 2 = 220. Ok un Arpent = 220 pieds.
(Issu de Wikipédia sur l'arpent : Notons que c'est seulement par adjonction du mot « carré », que l'arpent peut avec rigueur signifier une unité de mesure de superficie.)
Un arpent vaut bizarrement 220 pieds .. faut me dire en quel base est ce nombre. C'est 440 / 2 , compréhensible soit 440 pour 2, soit 440 par 2. Et ca parle de le superficie avec le mot carré, comme le carré de la base de la GP.

Je parle ici de transmission d'informations.
Et je me doute de certaines réponses : si ma théorie se base sur le fait qu'une chose donne une autre sans rapport, tout explique n'importe quoi.
Oui et non.
Les problèmes de communication ont toujours étaient présents, c'est un fait, une constantes.
Croire que les Romains ou autres civilisations aient pu comprendre et déchiffrer tout ce que les égyptiens ont appris c'est les rendre encore plus intelligent.


Ma théorie explique la perte d'information, et la multiplication de version différentes de la même chose, plus ou moins proche, plus ou moins exact.
Et que de ce fait, essayer de convertir ce qu'ils ont fait, construit, inventer et imaginer à notre version donnera des ressemblances, plus ou moins exact.
Puisque les bases de nos connaissances viennent d'une façon dérivée et modifiée de leur culture. Et surement pas que d'eux.



Concernant l'étalon, pas le cheval on est d'accord :)
Leur étalon de mesure est la coudée, c'est un fait.
Comment calculer des valeurs bizarres, qui font que notre construction est super trop classe, avec des dimensions parfaites, basé du des cercles ?
Avec le mètre en étalon, fabriquer une corde de 3.14m, ce n'est pas easy.
Alors je ne pose pas de question, je trace un cercle, je met un corde autour, et j'ai des divisions faites sans calculs.

Nous avons fusionner une distance, une longueur d'une ligne droite, avec la mesure d'une courbe. Comment faire cette manip ? on introduit une variable bizarre, incalculable ... PI
Eux, ils ont tracer un cercle.
1 étalon > 1 cercle > 6 unités mesures > 12 unités par pliages.

Y'a t il des divisions ? des fractions ? des variable improbable à décimal infini ? non.
Pourtant 3 unites de longueur (lignes droites) valent la courbure d'un cercle de diamétre 1 étalon.

Je me répète, mais si tu prend l'unité de longueur = ton étalon, il te faudra un nouvel étalon pour avoir le diamètre de ton cercle. Et pour le déduire ... comment tracer un cercle, sans diamètre ni rayon ?
Alors naturellement, tu fais l'inverse. Tu commence par choisir un rayon... et c'est fini, tu peux tout faire avec de rayon.


Et puis regarde ce qu'ils avaient comme outils :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_d ... th%C3%A8re
"La face avant possède un cadran circulaire à 365 positions (représentant les 365 jours du calendrier égyptien) et deux cadrans (indiquant les positions de la Lune et du Soleil par rapport au Zodiaque). La face arrière comporte deux cadrans en spirale représentant deux calendriers astronomiques utilisés pour prédire des éclipses de la Lune et du Soleil"

C'est passé où tout ca ? Au bucher !!

ratjepihac
Posts: 55
Joined: 01 February 2016, 10:24

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by ratjepihac » 09 February 2016, 21:00

Chris B wrote:
ratjepihac wrote:... C'est pour ça que j'ai demandé si ils utilisaient une notation flottante. Parce que du coup, si tu n'as pas de notation flottante, tu peux pas écrire 1,5 coudées...
Rappel : La coudée n'est pas la mesure égyptienne de base. Elle est issue d'un système baptisé "digital".
une coudée = 7 palmes = 28 doigts
Aucune difficulté donc pour écrire ou tracer 1,5 coudée ou beaucoup plus précis. ;)
Ben non justement, on n'écrit pas 1,5 coudée, on écrit 14 doigts. Sauf si on utilise la notation flottante, auquel cas, on peut écrire 1,5 coudée.
Mais du coup, sans notation flottante, tu peux pas écrire 0,5 doigt. Cette quantité n'existe pas sans notation flottante. D'où ma question.

Surtout que pour le coup, la décomposition de la coudée cadre pas du tout avec la base 12.
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran

ratjepihac
Posts: 55
Joined: 01 February 2016, 10:24

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by ratjepihac » 09 February 2016, 21:29

Alors, ok dans un premier temps, julianstouch.

Mon interprétation du film c'était plutôt que c'était pas les égyptiens qui avaient construit ça mais une civilisation plus ancienne et plus intelligente (et comme pour toi, ça me plaît pas parce qu'il y a pas de raison que les égyptiens soient débiles).
Bref je m'écarte du sujet, à la rigueur on s'en fout.

Du coup, maintenant je comprends mieux ce que tu veux dire. Par contre, je ne suis pas tout à fait convaincu que l'approximation de la vitesse de la lumière ait transité jusqu'à nous de cette manière.
Voici pourquoi: de nos jours, le mètre est défini par la distance parcourue en 1/299 792 458 seconde par la lumière dans le vide (dixit wikipédia, et mes cours de physique, même si ça date ^^ ).
La seconde est définie par la vibration d'un atome de césium dans une transition énergétique particulière (je vulgarise la définition officielle parce qu'elle est imbitable pour toute personne n'ayant pas fait de physique quantique, source wikipédia aussi).
La seule chose dont je ne connaisse pas l'origine est la constante 1/299 792 458. Pour la définition de la seconde, je pense que c'est d'origine moderne, si tu n'es pas d'accord dis-le.
Du coup, soit cette constante est effectivement parvenue jusqu'à nous, soit elle a été inventée de toutes pièces en 83.

Donc soyons d'accord, ta théorie repose sur la CROYANCE que des informations (le 1/299 792 458 seul en fait) sont parvenues jusqu'à nous en se déformant.
Deuxième croyance, les égyptiens ont voulu inscrire les constantes qu'ils connaissaient dans les pyramides (thèse de LRDP en fait).
Si tu es d'accord avec tout ça, alors je pense que ta théorie tient la route.
Et dans ce cas il nous faut retracer l'origine de ce 1/299 792 458 pour pouvoir dire si elle correspond effectivement avec l'Histoire (mais c'en est une autre et il n'en est pas question pour le moment)

Par contre, je me permets de souligner un apparent anachronisme lorsque tu cites les mécanisme d'Anticythère, qui lui est daté de -87 d'après ce que je lis. (bon, Wikipedia c'est pas une référence non plus)

En bref, ta théorie m'intéresse, continue.

Et merci beaucoup de prendre tout ce temps pour m'expliquer, c'est certainement un effort, mais ça éveille vraiment mon intérêt et ma curiosité!
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran

julianstouch
Posts: 49
Joined: 02 February 2016, 17:30

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by julianstouch » 10 February 2016, 12:05

Hey !

Je reviens sur un point .. le schéma .. enfin le mien .. il est faux.
Et le premier est exact. Le périmètre, c'est 2PI R, si le diamètre vaut 1, le rayon vaut 0.5, 1/2. Et le périmètre 2/2 PI, donc PI.
J'ai préparé un bout de ficelle hier, et pour 10 cm de diamètre, j'ai bien eu une ficelle de 31.4 cm.

Disons que le mien est correct si on fait 2 tours du cercle. Ca m'arrange, ca évite les pliages lol (j'essai de me rattraper de cette histoire de schéma)

Tout ca parce que je voulais revenir sur un dernier point sur l'étalon.

L'étalon vaut 1. Vas pour un cercle de 'étalon' de diamètre et une corde d'un longueur d'1 tour. Marque tes 6 segments.
Allonge la corde sur le cercle, la positionnant sur le diamètre. Fait dépasser un segment d'un coté, genre a gauche du cercle.

Qu'est ce que tu obtiens ?

Longueur total de la corde = PI
Segment qui dépasse à gauche = 1/6 PI = 1 coudée
Longueur sur passe sur la diamètre = étalon = 1
Longueur qui passe sur le diamètre et à droite = PI - 1 coudé = PHI²
Donc longueur qui reste à droite ? Ah mystère ... ou pas, la longueur qui dépasse à droite c'est PHI. Car (diametre + segment à droite) - diametre = PHI² - 1 = PHI
Tu as le ratio d'or, à savoir 1 PHI et PHI².
Avec tout ça, tu peux tracer tes plans de géométrie pour tes constructions.

C'est à cela que sert ton étalon. Déterminer tes autres valeurs, sans aucun calcul.
N'est ce pas fou, qu'avec 1 étalon et une corde, tu puisses avoir ces constances (ou ratio), alors qu'elles sont incalculables ?

La vue philosophique maintenant. C'est que d'une droite (étalon, 1 dimension), tu traces un cercle (pi coudé phi², 2 dimensions), qui te permet d'avoir des proportions pour construire ton édifices (angles, angles droits, figures géométriques, 3 dimensions).
Tout ceci à partir d'une ficelle .. ou d'un fil... et la vie ne tiens qu'a un fil mec.

J'espère t'avoir enfin convaincu sur l'étalon ! :)

Pour les divisions .. pourquoi 1,5 coudées ? pour quel sens ?
C'est une question de ratio. Prend un cercle de 2 étalons de dimètres, tes segments seront de 2 coudée.
Prend ta ficelle étalon, plie en deux, fait un cercle de 1/2 étalon de diametre, tes segments seront de 1/2 coudées. Prend 3 segments et tu as 1.5 coudée.
Quand tu maitrise la géométrie comme eux, tu n'as pas besoin de calculer, ou de refaire des demonstrations. C'est notre époque qui veut ca.
Redémontrer que a²+b²=c². Démontrer que la droite est tangeante au cercle. "Ben ca se voit qu'elle touche le cercle !!"


Pour la vitesse de la lumière, on oublie. Comme j'ai changé dans mon dernier message. J'avais marqué ca un peu vite.
En cherchant un peu mieux des liens, je penche plutot sur le 10.000 étant une sorte d'infini pour eux, surtout du au fait qu'il notait ca M. D'ailleurs les romains on pris M pour Mille, et non pour 10.000. "Dit : Mille" "Mille !"


Enfin, concernant le mécanisme d'Anticythère .. déjà c'est l'épave contenant cet objet qui est daté de -87 av jc.
Relis un peu, ca dit "Mais le fait nouveau, selon l'estimation de ces chercheurs, est que le calendrier du mécanisme d'Anticythère aurait été connu dès 205 av. J.-C., c'est-à-dire sept ans seulement après la mort d'Archimède"
On gagnes 120 ans lol
Je vois bien que tu n'a trop regardé le sujet, et que ta phrase montre une sorte de questionnement.
Disont que l'objet date de -200 ans.
Combien de temps ca à pris pour réaliser les observations, les calculs, imaginer l'invention, et la fabriquer ?
Presque 100 pièces d'engrenage, dont l'un découpé en 365 .. L'engrenage fait à peine 20cm de diamètre. Mesurant avec précision l'ensemble des périodes de la terre. Un miniaturisation de la GP.
On peut même lire à la fin :
"On sait donc qu'il existait au moins trois engins de ce type. Par ailleurs, il semble que la machine d'Anticythère soit trop sophistiquée pour ne constituer qu'une œuvre unique"
Et aller, ils fabriquaient ca à la chaine ! Confirmer par le fait qu'il y avait la notice d'emploi gravé dessus, donc destiné à d'autres personnes.

Réellement, ils maitrisaient leur sujet.

ratjepihac
Posts: 55
Joined: 01 February 2016, 10:24

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by ratjepihac » 10 February 2016, 13:52

Ah. Ok, le schéma est faux.
Pardon pour ne pas m'en être rendu compte.

Ça marche pour l'étalon.

Pour le 1.5 coudée c'est un mauvais exemple en fait. Mais je suis même pas sûr à 100% que le problème vienne de là.
En fait dans ce que tu me dis, si je prends en compte la remarque de Chris B on a deux bases qui s'affrontent, la base 7 et la base 12. Arrive sur ces entrefaites l'hypothèse officielle de la base 10.
Vu qu'il faut bien communiquer les changements de base aux ouvriers, on devrait retrouver des traces de calcul interbases ou de notation flottante, ne serait-ce que pour la vérification des plans sur site.
Mais j'ai un peu de mal à voir ce qui coince pour moi. J'en reparlerai quand je serai au clair avec ça. Mettons-le dans un coin.

Ok pour le -87, j'avoue, j'avais lu que le haut de la page. Effectivement il est maintenant daté de -200 (c'est récent et effectivement il y a controverse apparemment).
En même temps, ça change pas ma remarque, parce que -200 c'est assez loin de -3000. Vu que tu insistes dessus je pense qu'on parle pas de la même chose ou que j'ai vraiment pas compris ce que tu veux dire avec cet exemple.
Du coup, que veux-tu dire en invoquant ce mécanisme?
Concernant la phrase sur l'unicité du mécanisme, pour moi ça ne veut pas forcément dire que c'était produit à la chaîne. J'aurais envie de penser que devant la complexité du mécanisme, on peut se dire effectivement que c'était pas un coup d'essai et qu'il y a eu d'autres machines du même type mais pas forcément fonctionnelles ou aussi sophistiquées (je pense à une technique d'horlogerie qui s'améliore petit à petit).
On est là en pleine interprétation par contre, et je me permets de faire remarquer que cette phrase a été marquée comme nécessitant une référence (vu le degré de charge de l'affirmation c'est normal).
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran

piphipi
Posts: 290
Joined: 06 January 2014, 21:37

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by piphipi » 10 February 2016, 15:54

@julianstouch
ratjepihac wrote:L'étalon vaut 1. Vas pour un cercle de 'étalon' de diamètre et une corde d'un longueur d'1 tour. Marque tes 6 segments.
Donc l'étalon vaut 1, OK!
Mais quel étalon physique, la est le problème. Dire qu'il fait 1 de longueur pas de problème. Mais il faut un objet, ou une distance (physique) entre 2 marques.

Allonge la corde sur le cercle, la positionnant sur le diamètre. Fait dépasser un segment d'un coté, genre a gauche du cercle.

Qu'est ce que tu obtiens ?
Si je réussi à positionner ma corde sur le cercle, sa longueur dépendra de la longueur de mon étalon!
- Si je prends un cercle dont le diamètre est un étalon définit (par exemple) par la distance qui existe entre mon pouce et mon petit doigt j'obtiendrai une certaine longueur. Et cette longueur sera différente si je choisi un étalon qui correspond à la longueur de mon bras.
Longueur total de la corde = PI
Segment qui dépasse à gauche = 1/6 PI = 1 coudée
Longueur sur passe sur la diamètre = étalon = 1
Longueur qui passe sur le diamètre et à droite = PI - 1 coudé = PHI²
...
- Oui: Quelque soit l'étalon (sa longueur physique), on aura
Pi= Circonférence/Diamètre (c'est un rapport de deux longueurs)
Avec Diamètre = LongueurEnUnitéQuelconqueDeL'étalon
et Circonférence=LongueurEnUnitéQuelconqueDeLaCorde
Puisque Pi est le résultat d'une division (comparaison ou combien de fois l'un peut rentrer dans l'autre :lol: ), c'est un nombre sans dimension...
C'est l'étalon qui lui en donne une, c'est ce qui est fait implicitement lorsque on rajoute m, km, pied, coudée, etc..., à la suite d'une mesure.

- Donc, elle fait Pi ? ... Non, elle fait Pi * (UneCertaineLongueurQuiSertD'unitéDeBaseEtQueL'onAppelle-étalon)
( si l'étalon est le mètre c'est Pi m, si c'est la coudée c'est Pi Coudée )
La vue philosophique maintenant. C'est que d'une droite (étalon, 1 dimension), tu traces un cercle (pi coudé phi², 2 dimensions), qui te permet d'avoir des proportions pour construire ton édifices (angles, angles droits, figures géométriques, 3 dimensions).
Tout ceci à partir d'une ficelle .. ou d'un fil... et la vie ne tiens qu'a un fil mec.
Oui, totalement pour des angles ou des figures non chiffrées (sans dimensions). et Non pour le tracé géomètrique dont la longueur dépendra de la longueur de l'étalon.
J'espère t'avoir enfin convaincu sur l'étalon

Non, il te faut un longueur physique, longueur d'onde, objet, etc...
Lors de la définition du mètre, il a fallu mesurer des segments de méridiens avec l'étalon disponible, c'est à dire un objet de longueur physique est constante et la longueur quelconque ( encore que suffisamment "maniable" pour être emmenée sur le terrain). Pour la mesure du diamètre de la terre ils ont utilisés ... on hésite entre le pas d'un homme ou celui du chameau. :)

Sur quelle longueur physique te bases-tu? :?:
Laquelle utilises-tu? :?:

Albireo
Posts: 57
Joined: 29 August 2014, 20:28

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by Albireo » 10 February 2016, 19:31

Bonjour,
Une idée pour le modèle physique, peut être qu'utiliser l'ombre d'un poteau le jour où il est égale à la nuit, Michel Sabater si mes souvenirs sont bons avait trouvé une méthode à partir de là. Hélas c'est enlevé de son site, voir son livre...Il y est question de course de soleil de demi arc divisé, avec une formule mais dommage je ne me souviens plus si c'était en rapport avec la coudée.

piphipi
Posts: 290
Joined: 06 January 2014, 21:37

Re: Ils ne comptaient pas en Base10

Post by piphipi » 10 February 2016, 19:49

Albireo wrote:Bonjour,
Une idée pour le modèle physique, peut être qu'utiliser l'ombre d'un poteau le jour où il est égale à la nuit, Michel Sabater si mes souvenirs sont bons avait trouvé une méthode à partir de là. Hélas c'est enlevé de son site, voir son livre...Il y est question de course de soleil de demi arc divisé, avec une formule mais dommage je ne me souviens plus si c'était en rapport avec la coudée.
Je serais curieux de connaître ce lien.
Car l'ombre du poteau dépend de ... la hauteur du poteau, contrairement aux angles définis par le rapport des 2 longueurs, qui sont sans dimension.
Pour un poteau vertical
AngleDuHaut = arctang( LongueurOmbreDuPoteau/LongueurHauteurDuPoteau ) =90-AngleDuBas
ou AngleDuBas = arctang( LongueurHauteurDuPoteau /LongueurOmbreDuPoteau) =90-AngleDuHaut

Mais peut être est-ce dans son livre,
Le Savoir de la Tour de Babel, Grande pyramide d’Égypte construite par Khéops

je cite:
"Michel Sabater, né en 1946 à Bagnols-sur-Cèze (Gard), fils d'un émigré espagnol et d'une mère française ; séjourne dans cette ville jusqu'en 1974, date à laquelle il s'installe (pour raison professionnelle) à Bourg-lès-Valence (Drôme). En 1988, suite à l’émission télévisée d’Alain Decaux, les mystères de la grande pyramide, l’auteur décide de relever et de noter le trajet de l’ombre d’un poteau face au Soleil. C’est grâce à celui-ci que l’imagination, puis l’inspiration permettent (les mois suivants) de découvrir le but recherché par les prêtres astronomes, à savoir l’orientation des trois grandes pyramides. Passionné par la recherche, l’auteur s’intéresse également au jeu de dames et à ses variantes."

Je n'ai pas le livre mais, il me semble en lisant ceci, qui s’intéresse plus à l'orientation des pyramides qu'à la définition d'une longueur étalon... (sauf erreur de ma part) :)
Cette démonstration à été réalisée, en mesurant la trajectoire de l'ombre du soleil et la précision obtenue et conforme à celle de l'orientation des pyramides...

Edit: je reviens au livre, il me paraît un peu ... hum, je m'abstiens. Jugez par vous même:
http://www.edilivre.com/frontwidget/pre ... id/556226/
extrait:
"...
Des FONDATIONS dans le rocher, sous la Tour de Babel à 30,80 m. de profondeur, la découverte qui remet toute l’Histoire en question !
En effet, dans la Prophétie du Grand Prêtre maya Pakal Votan, au 52e verset, ce dernier fait allusion à la
Grande pyramide de Guizeh (en Égypte), et qu’il nomme « la Tour de Babel »; il mentionne où se trouvent ces FONDATIONS, et précise la date de leur achèvement ; il met ainsi un terme aux nombreuses polémiques entre égyptologues et chercheurs, ces derniers prétendaient que sa construction « tournait
autour » de moins 10 500 avant J.-C. ; il en était de même pour le Sphinx.
..."

Post Reply